37e Marathon de Paris : Patricia Laubertie en lice pour la place de première Française

Aujourd’hui l’un des cinq plus importants marathons du monde, ce sont 50.000 coureurs qui ont pris le départ ce matin à Paris. La Corrézienne Patricia Laubertie tente de réitérer sa performance de 2011 au marathon de Berlin pour, peut-être, une sélection aux mondiaux de Moscou en Août

© France 3 Limousin
37e marathon de Paris : records de participation et de chronomètres. 

Chez les hommes, le Kényan Peter Some a déjoué les pronostics avec une arrivée en 2 heures 05 minutes et 38 sec.
Le premier français est Benjamin Malaty, 13e, avec à la clé son record personnel (2h12.00). Avec cette victoire, il obtient ainsi sa sélection pour les championnats du monde de Moscou (10-18 août prochains)
Chez les dames, l'Ethiopienne Boru Tadese a remporté le marathon de Paris avec à la clé un nouveau record de l'épreuve, en 2 heures 21 min et 06 secondes.Tadese a ainsi amélioré le chrono réalisé en 2012 par sa compatriote Tirfi Beyene (2h21:40).

Au départ de la plus mythique épreuve que propose l’athlétisme, la Corrézienne Patricia Laubertie vise une sélection aux mondiaux de Moscou, qui se dérouleront du 10 au 18 août prochain. Ce marathon de Paris est l’objectif principal de son début de saison. Patricia Laubertie veut confirmer sa performance de Berlin mais ne cherche pas à afficher une ambition trop élevée. Gérer les passages à vide au cours des 42km est un défi. Son entraineur, Jean-Philippe Pruvost, n’est jamais loin.

La sélection pour les mondiaux de Moscou : 

Les minima de la FFA ont été fixés à 2h32’. Néanmoins et uniquement au Marathon de Paris, si aucune française ne les réalise, la première d’entre elles sera sélectionnée, si elle termine entre 2h32’ et 2h43’, le minimum IAAF.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
marathon de paris athlétisme