Affaire de « bébé secoué » : un couple de parents mis en examen à Limoges

Âgés de 28 et 29 ans, ils ont été mis en examen pour violences sur mineur commises par ascendant. Leur bébé, un petit garçon de trois mois est hospitalisé.

Début juin, le cas de ce bébé a attiré l’attention des médecins de l’hôpital. Le petit garçon présentait des traces de violences. Après plusieurs examens cliniques, les soignants ont mis en avant un cas possible de « syndrome du bébé secoué » et ont fait un signalement. Ils évoquent alors une incapacité de cinq mois pour l’enfant, jugée évolutive.

Une enquête est alors ordonnée par le parquet et les parents sont placés en garde à vue mardi 25 juin. Selon les premiers éléments de l’enquête, les explications données par ces parents seraient ambiguës. Ils ne reconnaîtraient pas les faits de violence et affirmeraient notamment que le bébé se serait cogné dans le siège enfant de leur voiture.

Une information judiciaire a été ouverte ce mercredi, les deux parents ont été présentés au juge d’instruction, puis mis en examen pour violences sur mineur commises par ascendant. Ils ont été laissés libres sous contrôle judiciaire. L'enquête se poursuit. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité