Dopage : le point de vue de Christophe Bassons sur le rapport du Sénat

Christophe Bassons aujourd'hui. / © France 3
Christophe Bassons aujourd'hui. / © France 3

Coureur de l'équipe Festina lors du Tour maudit en 1998, Christophe Bassons avait abandonné l'année suivante lors de la grande boucle, poussé dehors par le peloton, Armstrong en tête, pour ses prises de position contre le dopage. Il regrette qu'il ait fallu 15 ans pour mettre à jour les mensonges.

Par G.D


Pessimiste, l'ancien coureur estime que la France a aujourd'hui un choix à faire : protéger la santé de ses jeunes coureurs et renoncer à tout résultat international ou s'aligner sur les contrôles menés dans les autres pays, ce qui reviendrait à fermer les yeux sur le dopage. 

Christophe Bassons et le rapport d'enquête du Sénat sur le dopage


Tour-98: les cyclistes identifiés par la commission d'enquête

Liste des cyclistes ayant eu recours à l'EPO sur les Tours de France 1998 et 1999 identifiés par le rapport de la commission d'enquête du Sénat français sur la lutte contre le dopage, publié mercredi, ainsi que leur palmarès:

- Marco Pantani (Italie/1970-2004): Auteur du doublé Giro-Tour de France en 1998, il est le dernier coureur à avoir remporté ces deux courses la même année. Vainqueur de 16 étapes dans les grands Tours (France 8, Giro 8), il a été exclu du Giro 1999, dont il était leader à la veille de l'arrivée, en raison d'un hématocrite trop élevé. Il a été retrouvé mort en 2004 d'une probable overdose de cocaïne.

- Jan Ullrich (Allemagne/1973): Unique Allemand vainqueur du Tour de France (1997), Jan Ullrich s'est classé deuxième de la Grande Boucle derrière l'Américain Lance Armstrong à trois reprises (2000, 2001 et 2003), ainsi qu'en 1996 et 1998. Il fut en outre vainqueur du Tour d'Espagne 1999, champion olympique sur route en 2000 et champion du monde du contre-la-montre en 1999 et 2001. Sa carrière s'est achevée en 2006, lorsqu'une analyse ADN a permis de l'identifier comme l'un des clients du docteur Fuentes dans le cadre de l'affaire Puerto.

- Laurent Jalabert (France/1968): Champion du monde du contre-la-montre en 1997, Jalabert a vécu une première carrière de routier-sprinteur avant d'élargir son registre (4e du Tour 1995). Il s'adjuge la Vuelta (1995), les classements par points du Tour de France (1992, 1995), du Giro (1999) et du Tour d'Espagne (de 1994 à 1997). Il décroche aussi le maillot à pois dans le Tour de France en 2001 et 2002, année de sa fin de carrière. Victorieux de 25 étapes dans les grands Tours (dont 18 en Espagne), Jalabert a également remporté plusieurs courses à étapes, dont trois Paris-Nice, et six classiques. Il a été N.1 mondial de 1995 à 1997 et en 1999.

- Abraham Olano (Espagne/1970): Champion du monde sur route en 1995, puis du contre-la-montre en 1998, Olano s'impose sur la Vuelta cette même année. Il a remporté au total quatre victoires d'étapes sur le Tour d'Espagne et une sur le Tour de France.

- Erik Zabel (Allemagne/1970): Six fois lauréat du maillot vert du Tour de France (1996-2001), Zabel a remporté 12 étapes de la Grande Boucle et 8 de la Vuelta dont il a été trois fois meilleur sprinter (2002 à 2004). Il a également enlevé à quatre reprises Milan-Sanremo (1997, 1998, 2000, 2001) et le classement général de la Coupe du monde en 2000, année de son succès dans l'Amstel Gold Race.

- Mario Cipollini (Italie/1967): Champion du monde sur route en 2002, Cipollini détient le record de victoires d'étapes dans le Tour d'Italie (42) dont il a revêtu trois fois le maillot de meilleur sprinteur. Il a également remporté 12 étapes du Tour de France et trois de la Vuelta. Il a triomphé dans Gand-Wevelgem (1992, 1993 et 2002) ainsi que Milan-Sanremo (2002).

- Andrea Tafi (Italie/1966): Victorieux de Paris-Roubaix 1999, Andrea Tafi est avant tout un coureur de classiques qui s'est également illustré dans le Tour de Lombardie 1996, le Tour des Flandres 2002 et Paris-Tours en 2000.

- Nicola Minali (Italie/1969): Lauréat de Paris-Tours en 1995 et 1996, Nicola Minali a remporté au sprint sept victoires d'étapes sur la Vuelta, trois sur le Tour de France, deux sur le Giro.

- Jacky Durand (France/1967): Dernier Français vainqueur du Tour des Flandres (1992), il s'est adjugé une autre classique, Paris-Tours (1998), et aussi trois étapes du Tour de France.

- Bo Hamburger (Danemark/1970): Vainqueur d'une étape du Tour de France (1994) et de la Flèche Wallonne en 1998, il est le premier à avoir été déclaré positif à l'EPO en 2001 (non confirmé par la contre-analyse). Il a avoué ensuite s'être dopé dans un ouvrage de confessions.

- Manuel Beltran (Espagne/1971): Coéquipier de Jan Ullrich puis de Lance Armstrong, il a été exclu du Tour en 2008 après un contrôle positif à l'EPO.

- Laurent Desbiens (France/1969): Contrôlé positif en 1996, le Nordiste a gagné une étape du Tour de France 1997 et a porté le maillot jaune pendant deux jours l'année suivante.

- Marcos Serrano (Espagne/1972): vainqueur d'étape sur le Tour de France 2005, l'Espagnol a fait l'essentiel de sa carrière sous les ordres de Manolo Saiz.

- Jens Heppner (Allemagne/1964): Lauréat d'une étape du Tour de France en 1998, l'Allemand a été l'un des piliers de l'équipe d'Ullrich (Telekom).

- Jeroen Blijlevens (Pays-Bas/1971): Vainqueur au sprint de 5 étapes de la Vuelta, 4 du Tour de France et 2 du Giro, le Néerlandais faisait partie en 1998 de l'équipe TVM qui avait pris la poudre d'escampette lors du passage en Suisse.

- Fabio Sacchi (Italie/1974): Aucune victoire dans le Tour.

- Kevin Livingston (Etats-Unis/1973): Au service de Lance Armstrong dans ses deux premiers Tours de France victorieux (1999 et 2000), il a rejoint ensuite Jan Ullrich (2001 et 2002) pour l'aider en montagne.

(A.F.P)

Sur le même sujet

Les + Lus