Cet article date de plus de 7 ans

Des larves de homard introduites sur l’île de Ré

Près de 3000 larves du crustacé ont été ré-ensemencées sur l’île. L’opération se renouvellera une fois par an, pendant 5 ans. Objectif ? Protéger l’environnement.
3000 larves deviendront grands homards!
3000 larves deviendront grands homards! © France 3 Poitou-Charentes
Issues d’une écloserie anglaise, les larves ont été déposées par des plongeurs professionnels, en mer, dans un espace protégé de la pêche. Les homards y grandiront pendant 4 où 5 ans.

« Ca marche en Angleterre, ça marche au Canada, en Norvège. Les Allemands commencent à se pencher sur ces opérations de repeuplement de homards. Pourquoi est-ce que ça ne marcherait pas chez nous ? » positive Fabienne Le Gall, éco-garde à la  Communauté de communes de l'île de Ré (CdC).

Les scientifiques pourront commencer à mesurer l’impact de cette réintroduction que dans 5 ans.

Reportage de Pierre Lahaye et Marc Millet

durée de la vidéo: 01 min 33
Réintroduction de Homard sur l'Ile-de-Ré

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement