• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Top 14 : une mauvaise 4eme journée pour les trois clubs aquitains

Le Biarritz Olympique s'incline face à Oyonnax lors de la 4eme journée du Top 14 / © PHILIPPE MERLE / AFP
Le Biarritz Olympique s'incline face à Oyonnax lors de la 4eme journée du Top 14 / © PHILIPPE MERLE / AFP

Bayonne humilié par Clermont (55-0), Biarritz peut s'inquiéter pour son avenir avec encore une défaite à Oyonnax (24-22), et Bordeaux-Bègles perd son premier match à domicile face à Montpellier (29-36).

Par A.H.

Les déclarations d'après match


Christian Lanta (Bayonne)

"Le score est on ne peut plus logique, mais les jeunes joueurs qui ont joué n'ont rien à se reprocher. Sur le comportement, ils ont été exemplaires même pendant les 30 minutes du début de rencontre où ils ont pris l'eau. Nous avions pris le parti de tout miser sur le match de dimanche, donc nous assumons ce lourd revers. Pour nos jeunes, ils ont pu engranger de l'expérience et prendre confiance au cours de la partie même s'ils avaient les jambes en coton".


Dimitri Yachvili (Biarritz) 

"On joue une première mi-temps catastrophique durant laquelle on prend dix huit points dans les vingt premières minutes. Malgré tout, la seconde mi-temps a été meilleure. Physiquement, on a su enfin accélérer les ballons et passer cette ligne d'avantage. On revient avec unpoint de bonus important pour nous, même si on visait la victoire. Ce ne fut pas partie facile pour nous aujourd'hui. Bravo à cette équipe d'Oyonnax qui est impressionnante et en pleine confiance actuellement. Quant à nous, nous n'avons pas flanché. Nous avons rompu à des moments. Mais l'état d'esprit était là, on va essayer de le conserverpour notre prochain match, dans trois jours. "

Raphaël Ibanez ( Bordeaux-Bègles)

"Il y avait de la bonne volonté dans le comportement de l'équipe, on ne peut pas le nier mais il est évident qu'en commettant autant d'erreurs dans une rencontre, on ne peut pas espérer mieux qu'un point de bonus en fin de match face à une équipe de Montpellier solide et organisée. On a commis tellement d'erreurs et de fautes dans le jeu courant que l'équipe n'était pas en mesure de renverser ce match. On a vu que le manque de lucidité nous a entraînés dans beaucoup de difficultés. Le message, c'est faire preuve de patience, être constant dans les efforts, dans les gestes simples, avoir une conquête solide. L'équipe a fait preuve de fébrilité, parfois d'empressement, de précipitation. On va essayer de régler tout ça et se regrouper pour retrouver les ressources vives de l'équipe. Les joueurs ont été marqués physiquement pas l'enchaînement de tous ces matches, j'espère qu'ils ne sont pas touchés psychologiquement. Certaines attitudes sur la fin de match m'interpelle"

 




 

Sur le même sujet

Le service des urgences du centre hospitalier Agen-Nérac en grève illimitée

Les + Lus