Octobre Rose: un mois pour faire comprendre la nécessité du dépistage du cancer du sein

En France, le cancer du sein reste la première cause de décès par cancer, avec 11 886 décès en 2012. / © campagnedusein.org
En France, le cancer du sein reste la première cause de décès par cancer, avec 11 886 décès en 2012. / © campagnedusein.org

Octobre Rose une campagne d’information à destination des femmes de 50 à 74 ans concernées par le dépistage organisé du cancer du sein a lieu tout au long du mois d'octobre. Le cancer du sein reste le premier cancer chez la femme et la première cause de décès par cancer.

 

Par Christine Hinckel

En 2012, 48 800 nouveaux cas ont été détectés. Le cancer du sein cause le décès de 11 886 femmes par an. Une femme sur huit sera concernée par le cancer du sein au cours de sa vie.
Pourtant, détecté à un stade précoce, il peut non seulement être guéri dans plus de 90% des cas mais aussi être soigné par des traitements moins agressifs.
Actuellement, malgré les progrès réalisés dans les traitements, le dépistage constitue toujours l’une des armes les plus efficaces de la lutte contre le cancer du sein.
Ces chiffres suffisent a expliquer la nécessité de cette campagne annuelle d'information sur le dépistage organisé du cancer du sein pourtant en moyenne un peu plus d'une femme sur deux seulement en France se soumet à ce dépistage alors que les recommandations européennes incitent à atteindre un taux de 70% des femmes concernées. Pour la période 2011-2012? ce sont environ 4,9 millions de femmes qui ont été dépistées contre environ 4,8 millions en 2010-2011.
 

A qui est destiné le programme de dépistage organisé ?

Le programme de dépistage organisé du cancer du sein s’adresse aux femmes de 50 à 74 ans à risque dit moyen, c’est-à-dire qui ne présentent pas de symptômes, ni de facteurs de risque autres que leur âge. En effet, c’est pour cette population que les bénéfices d’un dépistage régulier sont démontrés, l’âge étant l’un des principaux facteurs de risque de cancer du sein.
Il est souhaitable de faire un dépistage tous les deux ans. Celui-ci est dans la très grande majorité des cas réalisé grâce à une mammographie qui permet de détecter, avant tout symptômes, 90% des cancers du sein. Une échographie peut ensuite s'avérer nécessaire pour confirmer un diagnostic.


Les questions autour du dépistage organisé

Le dépistage organisé est désormais accessible sur tout le territoire français mais certaines femmes n'y ont toujours pas accès. Par peur du diagnostic parfois, en raison de éloignement géographique ou de barrières psychologiques dues au schéma culturel dans d'autres cas.
Octobre rose veut donner la possibilité aux femmes de choisir en ayant accès au maximum d'informations.
Certaines sont méfiantes à l'égard des mammographies. Les cancers radio-induits sont en effet la conséquence de l’irradiation reçue au cours d’examens ou de traitements utilisant des rayons X, dont la mammographie fait partie.
Certains estiment également que le dépistage organisé conduit à soigner par des traitements lourds des tumeurs qui auraient pu ne pas l'être. D'autres mettent en avant, le nombre non négligeable de cancers se déclarant dans l'intervalle des deux ans entre deux dépistages.
 

Un dépistage efficace pour sauver des vies

Malgré toutes les questions, la réalité des chiffres démontre l'efficacité de ce programme de dépistage.
Les différentes évaluations publiées à ce jour s’accordent sur un effet bénéfique du dépistage sur la mortalité par cancer du sein, avec une réduction de l’ordre de 15 à 21 % selon les études.
En 2002, le CIRC ( Centre International de Recherche contre le Cancer)  avait estimé que la baisse de la mortalité était de l’ordre de 35 % pour les femmes participant régulièrement à ces programmes de prévention.
Ainsi, on estime qu’environ 150 à 300 décès par cancer du sein seraient évités pour 100 000 femmes participant régulièrement au programme de dépistage pendant 7 à 10 ans.
A noter que le dépistage précoce permet non seulement de sauver des vies mais aussi de permettre des traitements moins agressifs.
 

Pour toute information:

le site e-cancer.fr
ou le service téléphonique 0810 821 821

Dans chaque département, des organismes ont été mis en place pour gérer ce dépistage organisé destiné aux femmes entre 50 et 74 ans.
Pour retrouver les coordonnées dans la région: le dépistage organisé en Poitou-Charentes








 

Octobre Rose 2013 en Poitou-Charentes

Dans le cadre de la campagne nationale 2013 Octobre rose, pour la prévention du cancer du sein, des actions sont organisées dans toute la région avec le soutien de nombreux partenaires :
• Samedi 28 septembre à Niort : marche rose
• Dimanche 6 octobre à Parthenay : course féminine, marche mixte
• Samedi 12 octobre à Poitiers : marche de 5 km
• Dimanche 13 octobre à Vouneuil-sous-Biard : courses de 10 et 20 km
Les mairies des grandes villes sont également éclairées en rose tous les soirs du mois d'octobre.
 

Sur le même sujet

Festival Jazz entre les deux Tours

Les + Lus