Une pétition en ligne pour sauver la Calypso, le bateau légendaire du commandant Cousteau

La Rochelle : vue aérienne prise le 10 octobre 2007 à La Rochelle, de La Calypso, à la veille de son remorquage jusqu'à Concarneau. / © AFP Forum-Images
La Rochelle : vue aérienne prise le 10 octobre 2007 à La Rochelle, de La Calypso, à la veille de son remorquage jusqu'à Concarneau. / © AFP Forum-Images

Une pétition en ligne demande à la ministre de la Culture Aurélie Filippetti de "sauver la Calypso", le célèbre navire océanographique du commandant Cousteau, objet d'un différend depuis 2009 entre son propriétaire, l'Equipe Cousteau, et le chantier breton chargé de sa restauration.

Par Bernard Dussol

La pétition, lancée sur la plateforme change.org est déjà signée à ce jour par plus de 6.000 personnes. Dans son appel, son auteur Bruno Bombled demande à la ministre de la Culture le classement du navire au titre du "patrimoine national", assurant qu'il "se meurt" au chantier Piriou de Concarneau, dans le Finistère.

Enième rebondissement dans l'histoire de ce bateau mythique qui a fait rêver les téléspectateurs du monde entier. C'est en effet à bord de la Calypso que Jacques-Yves Cousteau et son équipage de plongeurs et cinéastes ont fait découvrir l'immense richesse sous-marine des océans grâce aux films qu'ils tournaient. Le plus fameux d'entre eux, "Le Monde du Silence", réalisé par Louis Malle, a d'ailleurs obtenu la Palme d'Or du festival de Cannes en 1956.
L'une des plus fameuses séquences du "Monde du Silence": la rencontre entre le plongeur marseillais André Falco et "Jojo le mérou" / © Toutleciné.com
L'une des plus fameuses séquences du "Monde du Silence": la rencontre entre le plongeur marseillais André Falco et "Jojo le mérou" / © Toutleciné.com

17 années d'errance de port en port

En janvier 1996, un an avant le décès du commandant Cousteau, le navire fait naufrage à Singapour. Remis à flot, il rejoint ensuite Marseille, puis La Rochelle où l'ancien maire Michel Crépeau s'arrange avec Francine Cousteau. La seconde femme du commandant Cousteau accepte que la Calypso soit restaurée en transformée en musée; mais d'atermoiements en reculades, le projet n'aboutira jamais.

L'ancien dragueur de mine va donc rester pendant des années contre un quai du Musée maritime. Négligé, abandonné sans restauration, squatté, il ne quittera La Rochelle pour Concarneau qu'en 2007, pour rejoindre le chantier Piriou où il devait être restauré. afin de pouvoir reprendre la mer et devenir un outil pédagogique itinérant.
La Calypso quand elle était contre un quai du Musée maritime de La Rochelle / © Stef niKo CC-BY-SA
La Calypso quand elle était contre un quai du Musée maritime de La Rochelle / © Stef niKo CC-BY-SA

L'équipe Cousteau refuse de payer la facture du chantier Piriou


Les histoires d'amour finissent mal, en général. Celle entamée entre l'Equipe Cousteau et les responsables du chantier Piriou ne durera que quelques mois. Début 2009, les travaux sont interrompus en raison d'un différend entre l'Equipe Cousteau et le chantier naval qui saisit la justice pour le non règlement de plus de 850.000 euros de travaux. A son tour l'Equipe Cousteau va assigner en justice le chantier pour "malfaçons".
"Le différend est en passe d'être aplani", assure le chantier naval en précisant que le tribunal de commerce de Quimper devait se prononcer sur cette affaire "d'ici quelques semaines". Il a en outre assuré ne pas être "le facteur bloquant d'une restauration éventuelle du bateau, ici ou ailleurs".
De son côté, l'Equipe Cousteau n'était pas joignable dans l'immédiat.
La Rochelle : Francine Cousteau pose, le 10 octobre 2007 à La Rochelle, devant La Calypso à la veille de son remorquage jusqu'à Concarneau. / © AFP Forum-Images
La Rochelle : Francine Cousteau pose, le 10 octobre 2007 à La Rochelle, devant La Calypso à la veille de son remorquage jusqu'à Concarneau. / © AFP Forum-Images


La seconde femme du commandant Cousteau s'exprime de manière parcimonieuse sur ce dossier qui empoisonne sa vie depuis des années. A peine a-t-elle déclaré : "Les pétitions, c'est bien joli mais ça ne sert à rien. Depuis toutes ces années j'ai vu passer 3 ministres de la Culture, aucun n'a fait le moindre geste pour la Calypso".

Il faut dire que toutes les municipalités et particuliers qui ont eu à négocier avec la deuxième femme du commandant Cousteau n'en gardent pas un excellent souvenir. Marseille a jeté l'éponge après plusieurs mois de négociations. La Rochelle et son ancien maire, Michel crépeau, n'ont jamais pu parvenir à un accord écrit avec Francine Cousteau alors que la Calypso devait devenir le pivot central d'un musée dédié à l'océanographie et la plongée sous-marine.

Patrick Schnepp, directeur du Musée maritime de La Rochelle se souvient de cette époque en ces termes : "Francine Cousteau a cassé un projet magnifique. Nous voulions faire de la Calypso un élément du patrimoine maritime mais elle ne pensait qu'en terme de retombées publicitaires."
La Calypso à son arrivée à Concarneau / © Massecot CC-BY-SA
La Calypso à son arrivée à Concarneau / © Massecot CC-BY-SA

La Calypso "est en train de pourrir à Concarneau", regrette le texte de la pétition lancée mi-septembre par Bruno Bombled, qui se présente comme océanographe et plongeur scientifique. "Il est temps que les citoyens et les héritiers du rêve Cousteau que nous sommes s'emparent de ce dossier afin de dire que ce bateau appartient à la nation", écrit-il sur la page de la pétition.

L'Equipe Cousteau avait demandé, en 2010, le classement du bateau au titre du "patrimoine national", ce qui lui permettrait notamment d'avoir accès à des fonds publics. Histoire à suivre...

Avec AFP

Sur le même sujet

Les + Lus