• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

A Sainte -Radegonde (79) : l'Anjou bio de Nicolas Réau vieillit dans des amphores géorgiennes enterrées

Nicolas Réau travaillant le moult de raisin vieilli en amphore géorgienne . / © France 3
Nicolas Réau travaillant le moult de raisin vieilli en amphore géorgienne . / © France 3

Cette méthode de vinification est pratiquée par les vignerons géorgiens depuis l'Antiquité, ce viticulteur installé dans le nord des Deux-Sèvres a décidé de l'utiliser pour faire vieillir sa récolte .

Par Christine Hinckel

Cette méthode ancestrale commence à séduire quelques viticulteurs européens, comme eux Nicolas Réau, installé en appellation Anjou depuis 2002, s'est laissé tenter par l'expérience qui demande une attention de tous les jours . La macération du moult de raisin se fait très lentement et de manière naturelle dans les amphores enfouies dans le sol .
Chacune d'elle contient 800 litres de vin ce qui représente environ un millier de bouteilles.
Le vin, vieilli en amphore, pourra être vendu d'ici un an .

Rencontre signée Frédéric Cartaud et Cédric Cottaz .
Deux-Sèvres: le viticulteur fait vieillir son vin dans des amphores enfouies
Reportage de Frédéric Cartaud et Cédric Cottaz

Sur le même sujet

Emilie Beau

Les + Lus