Une septuagénaire sauvée de la noyade à Tulle grâce à trois personnes qui se sont jetées dans la Corrèze en crue

Vers 13h, ce jeudi, une habitante de la périphérie de Tulle a pénétré dans la tour administrative puis a gagné les étages pour se jeter d'une fenêtre en se hissant sur une chaise

Opération de sauvetage sur la Corrèze à Tulle, 7 novembre 2013
Opération de sauvetage sur la Corrèze à Tulle, 7 novembre 2013 © D.LAGE
Trois personnes qui déjeunaient au self de la cité administrative ont aperçu immédiatement la septuagénaire emportée par le courant . Il s'agit d'un gendarme de Beynat, d'un policier de Tulle et d'un fonctionnaire du service du domaine public de la mairie de Tulle. Ces trois bénévoles n'ont pas hésité à se jeter à l'eau et l'un d'eux ( le fonctionnaire de la mairie qui a un diplôme de Maître nageur sauveteur) a pu se saisir dans l'eau de la personne qui avait tenté de mettre fin à ses jours.

Une autre circonstance favorable s'est présentée. La société Véolia effectuait des travaux dans ce secteur, et disposait d'un bateau amarré au bord de la Corrèze. Le hors-bord a servi à l'intervention. Des secouristes du "Grimp" se sont également rendus sur les lieux. La septuagénaire a finalement pu être hissée jusqu'à un appartement puis dirigée vers l'hôpital de Tulle où elle est arrivée très choquée et en état d'hypothermie.

Les premiers secouristes ont pris beaucoup de risques pour sauver cette personne, et en nageant dans une eau très froide. Ils ont été également placés en observation à l'hôpital.

Intervention des hommes du "Grimp" à Tulle et des autres secouristes
Intervention des hommes du "Grimp" à Tulle et des autres secouristes © D.Lage



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter