Cet article date de plus de 7 ans

Télécoms Sans Frontières est déjà sur le front aux Philippines

L'ONG basée à Pau, TSF apporte un soutien aux Philippines dans les régions de Visayas et Leyte
© France 3 Aquitaine
Les Béarnais ont été les premiers à réagir dans ces régions sinistrées par le passage du terrible typhon Haiyan qui a fait des milliers de morts, Télécoms Sans Frontières a déjà installé trois centres telecom pour la coordination humanitaire pour permettre le travail des autres organisations de secours.

Les renforts envoyés du siège international de TSF vont permettre à des centaines de milliers de personnes d’effectuer des appels à leurs familles pour les informer de leur situation et dans de nombreux cas, les rassurer qu'ils sont en vie. Grâce à son partenariat avec l'UNDAC (l'équipe des Nations Unies chargée de l'évaluation et de la coordination en cas de catastrophe).

TSF est l'un des premiers intervenants sur le terrain, permettant la mise en œuvre des évaluations télécom ainsi que l'installation immédiate de centres télécoms pour générer un hub de coordination au service des autres ONG présentes dans les zones sinistrées. Télécoms Sans Frontières a pu ainsi préinstaller trois centres telecom pour la coordination humanitaire avant l’influx des autres organisations de secours. 

TSF a déjà mis en œuvre trois connexions satellitaires qui fournissent un accès Internet à ses trois centres télécom. Ces centres mis en place par TSF sont primordiaux à toute opération humanitaire. Toutes les ONG sur place ont donc accès à un centre de coordination depuis lequel elles peuvent envoyer et recevoir toute information concernant leurs opérations, leur permettant de travailler de manière la plus efficace possible.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité international vie associative