L'économie régionale sera la plus pénalisée par l'écotaxe selon la FNSEA

EPERCIEUX SAINT-PAUL LE 12/11/2013 - BORNES ECOTAXE VANDALISEE SUR LA RN82 ENTRE FEURS ET BALBIGNY (Illustration) / © PHOTOPQR/LE PROGRES/Claude Essertel
EPERCIEUX SAINT-PAUL LE 12/11/2013 - BORNES ECOTAXE VANDALISEE SUR LA RN82 ENTRE FEURS ET BALBIGNY (Illustration) / © PHOTOPQR/LE PROGRES/Claude Essertel

Le principal syndicat d'agriculteurs, la FNSEA, et Coop de France (3.000 coopératives) ont déploré mercredi un manque de concertation sur l'avenir de l'écotaxe depuis l'annonce de sa suspension

Par Christian Bélingard

Le président du principal syndicat d'agriculteur, Xavier Beulin, a déclaré que l'annonce du premier ministre de suspendre l'écotaxe n'avait été suivie "d'aucun contact ni d'aucune demande de rendez-vous si ce n'est la réponse partielle du plan breton."

Xavier Beulin refuse cependant de cautionner "la violence et les destructions". Mais il souhaite que le gouvernement reprenne le dialogue: "Quand on demande une rencontre au Premier ministre après la suspension pour évoquer l'écotaxe et d'autres problèmes, jusqu'à présent tout ce qu'on a eu c'est une réunion à Rennes avec le ministre de l'Agriculture et celui de l'Agroalimentaire. C'est un peu court", a-t-il jugé.


La députée PS de Haute-Vienne Catherine Beaubatie citée par "Le Canard enchaîné"

Ce mercredi, l'hebdodmadaire satirique publie un article intitulé: "Recherche en paternité sur Ecomouv" et cite un rapport de la députée de Haute-Vienne Catherine Beaubatie,membre de la commission du développement durable révélant le 28 mars 2013 que le projet du gouvernement-2000 km de routes taxables- avait été porté à "près de 5000 km, en réponse à la demande de la majorité des conseils généraux". Commentaire du "Canard":" il a fallu que les bonnets rouges mettent le feu à la Bretagne pour que la gauche cherche des noises à Ecomouv".

Sur le même sujet

Les + Lus