Ile d'Oléron: de nombreuses filières en eau profonde de la Malconche désormais autorisées

La justice a donné raison à la préfecture de Charente-Maritime qui avait autorisé l'installation de 30 filières. Les requêtes des communes de Saint-Georges d'Oléron, Saint-Denis et la Brée-les-bains ont été rejetées.

Les filières de la Malconche en grande partie autorisées.
Les filières de la Malconche en grande partie autorisées. © FTV
Ces trois municipalités souhaitaient l'arrêt immédiat de l'implantation de ces filières les jugeant surdimensionnées polluantes et dangereuses pour la navigation. Elles n'ont pas été entendues.
Désormais, une grande partie des filières de l'anse de la Malconche sont autorisées. Celles dont l'instruction des dossiers était close avant octobre 2012. Date à laquelle le tribunal avait ordonné la suspension de toute installation jusqu'à ce que ce dossier soit jugé sur le fond.
Le création de ces filières à huîtres en eaux profondes sur le banc de Malconche au large d'Oléron suscite de nombreuses contestations et batailles juridiques depuis le début du projet fin 2011. 
Près de 50 entreprises étaient concernées par ce projet.

Pour en savoir plus sur le projet de filières de La Malconche ((document Centre Régional d’Expérimentation et d’Application Aquacole).
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ostréiculture mer
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter