Affaire Tarnac en Corrèze : un policier anglais aurait surveillé Julien Coupat

Publié le Mis à jour le

Nos confrères du journal Le Monde révèlent qu'un espion anglais infiltré auprès des militants altermondialistes aurait transmis des données aux services de renseignement français.

Des documents britanniques obtenus par le journal Le Monde détailleraient l'opération d'infiltration. L'espion Mark Kennedy aurait notamment surveillé Julien Coupat.

Depuis novembre 2008, dix personnes sont mises en examen pour "association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un acte terroriste" dans le dossier de Tarnac, village corrézien. Il leur est notamment reproché le sabotage de lignes TGV.

Les documents dévoilant le rôle de Mark Kennedy émanent d'une des procédures en cours à Londres où les services du procureur ont autorisé la déclassification de juin à août 2008, des rapports d'activités de l'espion anglais infiltré à Tarnac.