Le bébé retrouvé mort dans un étang, aveux des parents

Les gendarmes de la Creuse ont annoncé en début d’après-midi sur leur compte Twitter avoir retrouvé le corps du bébé disparu sans vie, dans un étang. Ses parents auraient avoués au cours de leur garde à vue, prononcée hier.

L'étang à Morleix sur la commune de Saint-Sulpice-les-Champs, en Creuse, où a été retrouvé le corps de l'enfant.
L'étang à Morleix sur la commune de Saint-Sulpice-les-Champs, en Creuse, où a été retrouvé le corps de l'enfant. © France 3 Limousin
Après-moins d'une journée de garde à vue, les parents ont donc avoués, et leurs indications ont conduit les gendarmes à découvrir le corps de l'enfant, à priori dans un étang du lieu dit de Morlaix, à Saint-Sulpice-les-Champs, en Creuse, à une trentaine de kilomètres du domicile familial.

Il pourrait s’agir « d’une punition qui a mal tourné », selon une source proche de l’enquête.
Sébastien Farges, procureur de la République de Guéret, tiendra une conférence de presse en fin d’après-midi, à 18H00.

Toutes les dernières informations, la conférence de presse du procureur, dans votre édition régionale de 19H00 et sur votre site Internet.

L'affaire s'est brusquement accélérée en moins de vingt-quatre heures.

Hier samedi, en milieu d'après-midi, les parents du petit Loan, quatre mois, déclaré disparu depuis mercredi, à Chénérailles, en Creuse, étaient transportés par les forces de l'ordre, de leur domicile de Lavaveix-les-Mines à la gendarmerie de Guéret. Ils étaient alors placés en garde à vue.

Hier soir, Sébastien Farges, procureur de la République de Guéret, expliquait les raisons de cette mesure ( Le Procureur de Guéret explique la garde à vue des deux parents du bébé disparu en Creuse ).

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice faits divers