Une enquête est ouverte pour trouver l’auteur des actes de cruauté sur un chat à Limoges

Publié le Mis à jour le
Écrit par Rahabia Issa

Sa propriétaire l’a retrouvé avec 3 pattes mutilées, des lésions au niveau du ventre le 14 septembre dernier. Le chat de 11 ans nommé Paillette a été euthanasié. Une plainte a été déposée à l’hôtel de police de Limoges.

Sa propriétaire l’a retrouvé avec 3 pattes mutilées, des multiples plaies ouvertes, des lésions au niveau du ventre le 14 septembre dernier.
Le chat de 11 ans, nommé Paillette a été victime d'actes de cruauté, la décision de l'euthanasier a été prise. Une plainte a été déposée à l’hôtel de police de Limoges pour « sévices graves ou acte de cruauté envers un animal domestique apprivoisé ou captif » passible d'une peine de 2 ans de prison et de 30 000 euros d'amende.