Festival de la BD d'Angoulême : un dépôt de marques contesté

Les marques "Festival de la BD d'Angoulême" et "Festival d'Angoulême" ont été déposées à l'Inpi par la société prestataire, apparemment sans prévenir ni la ville, ni l'association propriétaire du festival.

Au festival international de la bande dessinée, à Angoulême, en 2013
Au festival international de la bande dessinée, à Angoulême, en 2013 © MaxPPP
La tension est montée entre la mairie d'Angoulême et la société 9ème art+, qui organise le festival international de la bande dessinée d'Angoulême (Fibd). La société prestataire a déposé deux marques à l'Institut national de la protection industrielle (Inpi) : "Festival de la BD d'Angoulême" et "Festival d'Angoulême". L'initiative, apparemment prise sans prévenir, n'a pas vraiment plu, ni à la municipalité, ni à l'association propriétaire du Fibd.

A l'approche de la nouvelle édition du festival, chaque partie tente aujourd'hui de calmer le jeu. Le dépôt de marque devrait néanmoins être contesté auprès de l'Inpi.

Le reportage de Jérôme Deboeuf et Bruno Pillet
durée de la vidéo: 01 min 36
Festival de la BD d'Angoulême : un dépôt de marques contesté

 

Des expositions 5 étoiles au festival d'Angoulême 2015
Le 42e festival international de la BD d'Angoulême, accueillera du 29 janvier au 1er février 2015 plusieurs expositions phares, dont la plus grande rétrospective jamais consacrée en Europe à Jirô Taniguchi, auteur du cultissime "Quartier lointain".

Outre Taniguchi, une rétrospective rendra hommage au lauréat 2013 du Grand prix d'Angoulême, l'Américain Bill Watterson, père de la célèbre série "Calvin et Hobbes", qu'il arrêta en pleine gloire après dix ans de popularité planétaire, estimant que la série était épuisée. L'auteur a exceptionnellement accepté, vingt ans après, de reprendre ses pinceaux pour dessiner l'affiche du 42e Festival, se sont félicités les organisateurs en publiant le programme des expositions.

Le "roi du comics"
Son compatriote Jack Kirby (1917-1994), le "roi du comics", créateur de super-héros tels "Captain America", "Hulk" ou les "X-Men", sera également mis à l'honneur dans une grande exposition.

Intitulée "Taniguchi, l'homme qui rêve", l'exposition consacrée au célèbre mangaka proposera de cheminer à travers quarante ans de création du maître japonais qui s'est confronté à la plupart des genres du 9e art dans une oeuvre à la dimension universelle.

Né en août 1947, révélé en Occident il y a vingt ans avec la publication de son album fondateur, "L'Homme qui marche", Taniguchi a été couronné par de nombreux prix dont celui du Meilleur scénario à Angoulême, en 2003, pour le premier tome de "Quartier lointain". L'exposition doit ensuite circuler en France et en Europe. 

Autre exposition consacrée à Fabien Nury
Une autre sera entièrement consacrée au scénariste français Fabien Nury, star de la BD depuis une quinzaine d'années avec des séries d'une remarquable diversité: "Il était une fois en France", "Tyler Cross", "W.E.S.T"...   

D'autres expositions seront consacrées au peintre et auteur de BD Alex Barbier ou encore aux "Moomins" (ou Moumines), petits trolls blancs de la Finlandaise Tove Jansson.

Les sélections d'oeuvres en lice pour les prix du Festival seront connues le 27 novembre.
(AFP)
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
bande dessinée