Assises de la Corrèze : Jean-Marc Champanet a-t-il prémédité son geste ?

Jean-Marc Champanet, 47 ans, comparait depuis lundi à Tulle, pour avoir tiré en septembre 2012 deux coups de feu mortels sur l'amant présumé de sa compagne, Didier Quie. Si la préméditation est établie, il pourrait être condamné à la réclusion à perpétuité.

Les faits se sont produits à Saint-Chamant en Corrèze, le 18 septembre 2012. Hier à la barre, un gendarme est venu confirmer l'appel téléphonique de l'accusé reçu par la gendarmerie d'Argentat peu de temps après le drame. Jean-Marc Champenet expliquait alors:

"J'ai tiré sur l'amant de ma compagne, prévenez les secours. Je viens me porter prisonnier".


Voici le compte rendu de la première journée de ce procès:


Intervenants:
Maître Philippe CLARISSOU
Avocat de Jean-Marc Champanet
Maître Martine GOUT
Avocate de Jean-Baptiste Quie



L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité