Bordeaux éliminé de la Coupe de la Ligue : une chance grillée d'accéder à la Coupe d'Europe

Les girondins ont été éliminés hier soir aux tirs au but par Lille en 8ème de finale de la Coupe de la Ligue. Un titre que Bordeaux a remporté trois fois et qui lui avait permis de jouer l'Europa League. Reste un seul espoir pour y accéder : terminer dans les six premiers de la Ligue 1.

© PHILIPPE HUGUEN / AFP
C'est Bordeaux qui a ouvert le score dès la 15ème minute pour ce match qu'il ne fallait pas perdre. Mais Lille égalise quinze minutes plus tard. Et le score n'évolue pas jusqu'à la fin du temps réglementaire. Un but partout. Il faut en venir aux tirs aux buts.

Finalement les lillois l'emportent après 18 tirs au but, et ce sont eux qui se qualifient pour les quarts de finales.

"On ne peut pas reprocher grand chose aux deux équipes, elles ont donné tout ce qu'elles pouvaient, les organismes sont déjà entamés à cette période de l'année" observe le coach girondin Willy Sagnol, forcément déçu puisque cette Coupe de la Ligue était un bon moyen d'atteindre une place européenne.

Il faut maintenant se recentrer sur le championnat. Les girondins n'ont que quatre jours pour récupérer et se préparer à la réception de Lyon, 3ème, dimanche soir au stade Chaban.

"Ce n'est pas optimal (de perdre) avant d'aborder un match de championnat important dimanche mais j'ai apprécié que le groupe aille chercher des ressources qu'on n'avaient pas vu depuis longtemps comme le solidarité. On a toujours du déchet dans les 25 derniers mètres, mais c'est le revers de la spontanéité. On a quatre jours pour bien récupérer et aborder un gros match dimanche. Même s'il y a une élimination, on a fait jeu égal avec Lille qui évoluait à domicile" poursuivi Sagnol.

Le match


Lille avait commencé fort la rencontre en pressant très haut des Bordelais qui peinaient à se dégager mais le gardien bordelais Jug était vigilant.
Après dix minutes, Bordeaux se créait sa première occasion, un centre de Touré repoussé par Enyeama (11e). Saivet tentait ensuite sa chance de loin sans succès (12e).
La troisième tentative était la bonne pour Bordeaux: après avoir éliminé Corchia et Rozehnal, Touré délivrait un superbe centre de l'extérieur du pied pour Mariano, qui arrivait lancé et reprenait victorieusement du plat du pied (0-1, 16).

Totalement à court d'idées, le Losc, qui paraissait vulnérable sur toutes les montées de balle bordelaises, égalisait contre le cours du jeu par Frey, bien servi au second poteau par Sidibé (1-1, 30).

La deuxième mi-temps, moins enlevée, était marquée par plusieurs occasions manquéesde Rodelin (57e, 63e) alors que du côté girondin, l'entrée en jeu de Diabaté à vingt minutes de la fin mettait en difficultés les défenseurs nordistes. Le géant malien sollicitait d'abord Enyeama de la tête (75e), puis sur une reprise de volée que le gardien nigérian bloquait sans problème (79e).

La prolongation était une succession d'occasions mais Touré (95e), Rodelin (101e), Balmont (105), Origi (110e) et Sertic (112e) ne parvenaient pas à trouver la faille. Finalement, Enyeama allait sauver le Losc en repoussant un tir au but pour la gagne de Pallois, avant d'inscrire sa tentative dans la foulée. Puis Mariano allait manquer la dernière tentative bordelaise en tirant au-dessus pour libérer le Losc.

Lille s'est finalement qualifié 6 à 5 aux tirs au but, à l'issue de 18 tirs et d'un ultime échec de Mariano pour Bordeaux.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport football ligue 1 girondins de bordeaux
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter