• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

En Limousin, les filles réussissent mieux leurs études que les garçons mais elles sont toujours pénalisées dans le monde du travail

© Fred Dufour/AFP
© Fred Dufour/AFP

A la veille de la Journée de la Femme, une étude de l’INSEE réalisée dans la région confirme un phénomène connu depuis longtemps et qui n’est pas propre au Limousin, même si les écarts se réduisent lentement. 

Par Pascal Coussy

Selon l' INSEE, en 2013 et 2014, en Limousin, les filles ont été plus nombreuses que les garçons à se présenter au baccalauréat : 91% d’entre elles ont obtenu leur diplôme contre 86% pour les garçons.

Entre 2000 et 2013, le nombre d’étudiantes a plus augmenté (+ 13%) que celui des étudiants (+6%). Et à l’issue de leurs études, les jeunes limousines sont aussi plus nombreuses à obtenir un diplôme de l’enseignement supérieur (46%) que les jeunes  limousins (33%).

Une fois diplômées, le taux d’activité des jeunes femmes est encore inférieur de six points à celui des jeunes hommes, mais cet écart s’est réduit de moitié ces dix dernières années.

Les taux de chômage tendent aussi à se rapprocher mais celui des femmes reste toujours supérieur à celui des hommes, même chez les plus diplômées.
La proportion de femmes travaillant à temps partiel ne diminue que lentement : elle représente le quart des femmes et seulement 5% des hommes.

Enfin, les inégalités de salaire persistent : en 2010 le salaire annuel moyen des femmes reste inférieur de 15% à celui des hommes en Limousin. Les inégalités sont plus marquées chez les cadres que chez les employées. Mais ces inégalités sont en train de diminuer.

Sur le même sujet

Dans les Landes, l'école de Sainte Foy ne femera pas

Les + Lus