Grève des médecins : pas de bousculade aux urgences de Limoges

Médecins généralistes, urgentistes, et spécialistes sont en grève jusqu'à lundi pour demander le retrait du projet de loi sur la santé. A Limoges, le mouvement, très suivi, n'a toutefois pas entraîné de sur-affluence dans les services d'urgences.

A la clinique Chénieux, 100% des médecins urgentistes se sont déclarés en grève ce week-end. 
Il semble que les patients aient anticipé les difficultés, car l'affluence ce matin était moins importante qu'un samedi normal.
Seules les urgences graves sont prises en charge. Sinon, les patients sont orientés vers les urgences du CHU, où le personnel n'est pas en grève.

Un médecin régulateur supplémentaire renforce le centre 15 du CHU tout au long du week-end.
Les patients se présentant pour un problème de "bobologie" sont invités à revenir en début de semaine prochaine.
Cet après-midi, le service des urgences était toutefois relativement chargé.


Reportage de Cécile Descubes et Yves-Olivier Ebe. Montage de Chantal Cogne. Intervenants : Dr Cahit Celiksu, urgentiste polyclinique de Limoges - site de Chénieux / Jacky Herbuel-Lepage, A.R.S. (Agence régionale de Santé)