Cet article date de plus de 6 ans

Charente-Maritime : les apiculteurs lancent un appel pour tuer les frelons asiatiques

Les frelons asiatiques déciment les abeilles dont ils sont les principaux prédateurs. Ils tuent et mangent le thorax des abeilles quand elles rentrent à la ruche. Les apiculteurs de Charente-Maritime lancent à appel pour que chacun installe des pièges et participe de cette façon à l'éradication.
Un frelon asiatique
Un frelon asiatique © Maxppp
Il suffit de fabriquer un piège très simple avec de la bière et du sirop qui va attirer le frelon asiatique, nous explique Christian Giraudet, le président du syndicat apicole de Charente-Maritime.

"Un frelon tué, c'est un nid en moins", ajoute-t-il en précisant que le printemps est la période idéale pour piéger ces insectes nuisibles.

Attaquées par les frelons asiatiques, le abeilles sont aussi décimées par les pesticides. En Charente-Maritime, selon les ruches, on a constaté de 50% à 100% de mortalité en 2014.
Les apiculteurs, ils sont une dizaine en Charente-Maritime, se retrouvent aujourd'hui en très grande difficulté, leur production de miel a chuté d'un quart depuis une vingtaine d'années.

Valérie Prétot et Marc Millet ont rencontré Christian Giraudet, le président du syndicat apicole 17. Il nous explique comment fabriquer un piège pour les frelons et la nécessité de le faire.
durée de la vidéo: 01 min 59
Charente-Maritime : début de la campagne d'éradication des frelons asiatiques

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
apiculture environnement frelons asiatiques nature sorties et loisirs