Cet article date de plus de 6 ans

La Borie : après la liquidation... les mauvaises herbes

Depuis mars dernier et l'annonce de la liquidation judiciaire de la fondation musicale, le jardin des sons est laissé à l'abandon.
Depuis la liquidation le jardin n'est plus entretenu
Depuis la liquidation le jardin n'est plus entretenu © Cécile Descubes
En prononçant la liquidation définitive de la Fondation La Borie la justice a mis un terme à une longue agonie après une aventure culturelle de deux décennies. Seize salariés ont été licenciés... Au regard de ce naufrage, la situation du jardin peut sembler anecdotique. Pourtant, au début de l'aventure, ce jardin était présenté comme un véritable lieu de création.

... une expérience inédite : découvrir le paysage par l’écoute. Un parcours unique au monde qui incite les promeneurs à jouer, à s’instruire, à s’émerveiller et à vivre un moment exceptionnel avec la nature et l’environnement sonore qu’elle produit.



De tout cela, il n'est plus question aujourd'hui. 

© Cécile Descubes

"Un gâchis, un désastre !"... se désole le designer sonore Louis Dandrel, co-créateur des jardins sonores de La Borie. "C'était un ensemble qui avait une vraie cohérence... il y avait tous les atouts pour que ce projet réussisse". Pour ceux qui ont participé à la conception du lieu la déception est grande. Quand elle évoque l'endroit, la paysagiste Emma Blanc se souvient  "d'un lieu merveilleux, j'en garde un souvenir très ému" et déplore "On est tenu au courant de rien." Tous deux pointent la responsabilité des pouvoirs publics. "Il faudrait interpeller Fleur Pellerin, c'est un lieu d'intérêt public, il y en a peu des lieux comme ça en France !"

Un repreneur ?

L'unique dossier de reprise connu du domaine a été examiné ce lundi matin devant le tribunal de Grande instance de Limoges. Il s'agirait d'un projet porté par la Mutualité mais le secret entoure ce dossier. La décision du tribunal sera rendue le 22 juin. Alors, le jardin de La Borie aura peut-être trouvé son sauveur.

 

durée de la vidéo: 01 min 51
La Borie en friches...

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture patrimoine justice société