A 51 ans, Muriel Hermine est championne du monde des masters de natation synchronisée toutes catégories

© Quentin Quennehen
© Quentin Quennehen

Elle s' entrainait depuis plusieurs mois à Sauzé-Vaussais, dans les Deux-Sèvres. 27 ans après avoir quitté les podiums, elle gagne son pari : être championne du monde.

Par François Gibert

Dès ce matin, la nageuse Muriel Hermine terminait à la première place au classement provisoire des masters de natation synchronisée aux championnats du monde de Kazan, à l'issue du programme technique.
Cet après-midi Muriel Hermine évoluait sur le "Stabat Mater" de Vivaldi interprété par Philippe Jaroussky pour le programme libre. Elle se voyait dans les cinq premières, devant s'affronter à des nageuses d'une trentaine d'année.

Elle finit à la plus haute place du podium.


J'ai décidé de réemprunter les sentiers de la compétition mondiale pour prouver que commence, à partir de 40/50 ans, une nouvelle vie dans laquelle l'épanouissement de la personne et les fondamentaux de performance et de dépassement de soi trouvent toujours leur place.


Nous l'avions rencontré il y a une semaine à Sauzé-Vaussais, dans les Deux-Sèvres. C'est là qu'elle s'entrainait depuis plusieurs mois.
Un reportage de Marie-Ange Cristofari et Stéphane Bourin
Entrainement Muriel Hermine

Sur le même sujet

Les + Lus