Alerte orange aux orages en Gironde, dans les Landes et les Pyrénées-Atlantiques

Ciel orageux sur Bordeaux / © Bonnaud Guillaume / MaxPPP
Ciel orageux sur Bordeaux / © Bonnaud Guillaume / MaxPPP

Des rafales de vent à 100 km/h, de la pluie et des chutes de grêle… Après un début de journée particulièrement ensoleillé, voilà ce qui attend les habitants de la Gironde, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques à compter de ce lundi, en fin de journée.

Par Maïté Koda

Un franc soleil, des températures supérieures à 30 degrés… la météo estivale de ce lundi 4 mai va réchauffer les cœurs après les longues journées pluvieuses de la fin avril. Mais elle ne va pas durer. 

Météo France a placé les trois départements aquitains en alerte jaune dès 18 h, puis ensuite en alerte orange entre 20 heures et une heure du matin.
 

Dès la fin d'après-midi, "le ciel deviendra menaçant et des orages pourront éclater de manière isolée", précise Météo France. Mais c'est dans la soirée que les phénomènes vont s'intensifier avec "des orages plus organisés et plus forts, [qui] gagnent par le sud-ouest et la façade Atlantique".


Sur Twitter, l'observatoire française des orages Keraunos alerte également sur ce risque orageux.

"Le plus gros de la ligne orageuse va balayer l'Aquitaine entre 21 heures et 23 heures, précise Laurent Feuillatre, prévisionniste Météo France à Bordeaux Mérignac. Les orages vont circuler assez vite, et en deux heures, le gros du phénomène sera passé". 
 

Chute de grêle et phénomène de Galerne

D'importantes précipitations sont attendues. Le risque de grêle est accru dans le département de la Gironde, où de nombreux viticulteurs ont déjà souffert des intempéries fin avril. 

Des rafales de vent sont également à prévoir. "Dans les terres le vent devrait souffler entre 80 et 90 km/h. Sur les côtes basques et landaises, les rafales seront plus fortes et pourront dépasser les 100 km/h", prévient Laurent Feuillatre.
 

On peut également s'attendre à un phénomène de Galerne : on aura un vent de secteur est, qui va brusquement se renforcer et tourner pour devenir un vent d'ouest.
Laurent Feuillatre, prévisionniste Météo France

 

Danger sur des sols détrempés

Confinement oblige, peu de personnes devraient se retrouver sur les routes ou en balade aux heures les plus agitées. La prudence reste de mise, car les sols de la région sont particulièrement détrempés par les pluies des derniers jours. Et des chutes d'arbres ne sont pas à exclure. 

"Rien d'exceptionnel"

Si les phénomènes orageux s'annoncent intenses, ils sont "tout à fait habituels" pour la saison et la région, précise Laurent Feuillatre.  "Le mois de mai a toujours été un mois de transition.
On peut avoir un temps frais de début de printemps, suivi de plus fortes chaleurs, et des orages".


La météo de la semaine devrait par ailleurs être particulièrement agréable avec des températures avoisinant les 25 degrés et un beau soleil, avant une nouvelle dégradation attendue ce week-end.

 

Sur le même sujet

Les + Lus