AOP, AOC, IGP ... quels produits se cachent derrière ces lettres ?

Les réveillons de Noël et de la Saint-Sylvestre arrivent à grands pas. Et notre région regorge de produits festifs de qualité. Mais comment s'y retrouver ? Les IGP, AOC, AOP et autres Labels Rouges restent des valeurs sûres. 
La pomme du Limousin est la pomme française bénéficiant de la mention AOP.
La pomme du Limousin est la pomme française bénéficiant de la mention AOP. © André Abalo - France 3 Limousin
Le Limousin est bien sûr le pays de la viande et la qualité est le fer de lance de ses éleveurs. Pas étonnant alors que l'Etat et l'Europe distinguent différentes productions. 

IGP : Indication géographique protégée 

L'IGP est un label européen. Il allie l'origine géographique et un savoir-faire. Voici quelques exemples d'IGP en Limousin. 


Et le boeuf ? 

Depuis 1988, le boeuf du Limousin a le Label Rouge. Il s'agit d'un label national. Il concerne l'ensemble des propriétés et des caractéristiques d'un produit. La production doit respecter un cahier des charges strict. Le label Rouge n'est pas lié à un territoire.

En boucherie et au restaurant, on retrouve le boeuf du Limousin Label Rouge sous la marque Blason Prestige. En grande surface, il est vendu sous la marque Qualité limousine. 
 

AOP ou AOC ? 

Les labels AOP et AOC garantissent un lien étroit entre le produit et son terroir. L'Appellation d'origine Contrôlée est un label né en France en 1935, afin de lutter contre la fraude. 

En 1992, il a inspiré l'Europe qui a créé l'AOP. 

Depuis le 1er janvier 2012, une fois enregistrés au niveau européen, les produits ne doivent porter que la mention AOP, seuls les vins sont autorisés à porter l’AOC française.
  
© Charles Lemercier - France 3 Limousin


L'IG pour les produits manufacturés, artisanaux ou les ressources naturelles


Jusqu'en 2017, seuls les produits issus de l'agriculture pouvaient bénéficier d'une IGP. Depuis, un label a été créé pour les produits manufacturés, artisanaux ou les ressources naturelles. 

Huit IG ont été créées en France à ce jour, parmi eux trois concernent le Limousin L'objectif est de protégér un savoir faire des abus et contre-façons. 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie gastronomie culture