Après Peyrehorade, Mont-de-Marsan annule aussi son marché hebdomadaire

Publié le Mis à jour le
Écrit par Clément Alet .

Après, Didier Sakellarides, maire de Peyrehorade dans les Landes, Charles Dayot a décidé d'annuler le marché de Mont-de-Marsan prévu samedi matin.

A Peyrehorade ce mercredi matin les quelques passants qui ont bravé le confinement vont de La Poste à la boulangerie, puis rentrent chez eux. On est bien loin de l’effervescence habituelle du mercredi matin.
Dans cette cité du Sud des Landes, c’est une tradition, le marché s’étale dans toute la ville et l’on s’y presse depuis la Chalosse au Béarn ou du Pays Basque. Mais ce mercredi, le marché séculaire de Peyrehorade n’a pas eu lieu.

Alors que les marchés de plein vent sont autorisés malgré le confinement, le maire fraîchement réélu dimanche n’a voulu prendre aucun risque.

« Je n’ai pas hésité une seconde à l’issue de la dernière allocution du Président. Je ne voyais pas comment organiser un marché sécurisé sans risque de contamination. Si on avait une grand halle pour filtrer les entrées et gérer les distances de sécurité entre les clients, ce serait jouable, mais ici à Peyrehorade, toute la ville est occupée par le marché, c’est donc impossible ».


Voilà pourquoi Didier Sakellarides a préféré tout annuler.
S’il a bien conscience des conséquences que cela signifie pour les agriculteurs et les producteurs qui ne peuvent plus venir exposer au marché, le maire de Peyrehorade estime que la priorité reste de protéger la population :

Si quelqu’un attrape le Coronavirus au marché de Peyrehorade et tombe malade, je sais à qui on va demander des comptes. Au maire .


Au-delà du cas de Peyrehorade, la municipalité de Villeneuve-de-Marsan a également interdit son marché hebdomadaire ce mercredi matin
et à présent c'est au tour de Mont-de-Marsan de prendre également cette décision ce vendredi 20 mars.
Le marché  hebdomadaire du samedi place Saint-Roch n'aura finalement pas lieu. 

Après consultation de plusieurs professionnels de santé du territoire, le maintien du marché est apparu incompatible avec les efforts collectifs entrepris pour contenir la propagation du COVID19. La mort dans l’âme, nous regrettons la fermeture de ce marché alimentaire au regard des nombreux stocks dont disposent les petits producteurs. Toutes les dispositions avaient été prises pour maintenir une sécurité optimale pour le bon déroulement du marché. Malgré cela, la Ville refuse de prendre le moindre risque avec la santé des Montoises et des Montois,

précise un communiqué de la mairie de Mont-de-Marsan. 

 
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité