Cet article date de plus de 4 ans

Aujourd'hui, c'est Vendredi 13 !

Aujourd'hui, la Française des Jeux se frotte les mains : beaucoup de superstitieux profitent du vendredi 13 pour miser exceptionnellement quelques euros, des fois que... Quand aux joueurs réguliers, ils n'hésitent pas à investir plus que d'ordinaire. Mais d'où vient cette croyance populaire ?
©France 3 Périgords
Etes-vous un paraskevidékatriaphobe ? Si c'est le cas, vous êtes persuadé qu'aujourd'hui vous auriez mieux fait de rester couché, car pour vous ce vendredi 13, comme tous les autres, est signe de malheur. Il faut dire que la théorie se défend, car la raison historique qui rend ce jour particulier est lié à une histoire religieuse plutôt sombre : cette superstition (croyance établie sans raisons solides ni même reconnue), remonterait aux origines de la Chrétienté.
En effet, le Christ a été crucifié un vendredi, et le lendemain du repas sacré de la Cène. Voilà pour le vendredi. Quand au chiffre 13, il correspond au nombre de convives autour du repas : le Christ et ses Douze Apôtres dont le fameux traître, Judas Iscariote qui l'a trahi et livré. Voilà pourquoi certains pensent également qu'il n'est pas bon non plus d'être treize à table ! Le chiffre treize, depuis ce temps, n'a d'ailleurs pas bonne presse à travers le monde, et il n'est pas rare de trouver des immeubles qui passent directement de l'étage douze à l'étage 14 !
Autres cieux, autres moeurs : en Chine, c'est le 4 qui est le porte-malheur ! Il se prononce "si ", presque comme le mot "mort". Il est donc souvent banni des numéros de rue, des plaques minéralogiques et parfois vous ne trouverez même non plus le quatrième étage dans l'ascenseur !
Mais revenons-en à notre bon vieux Vendredi 13 : Toute l'intelligence des organisateurs de lotos et paris divers a consisté à inverser la superstition pour faire de ce vendredi 13 de malheur, un jour de chance ! Tout ça à grand renfort de super-cagnottes.
Que vous soyiez Paraskevidékatriaphobe ou pas, vous avez, selon les années, entre une et trois "chances" de vous réveiller un vendredi 13 par an. Dans notre calendrier grégorien, il reste rare de voir 3 vendredi 13 dans l'année, il faut pour cela que le premier jour de l'année soit un dimanche dans une année bissextile ou un jeudi pour une année non bissextile. Si vous n'avez pas le courage de consulter votre calendrier, contentez-vous de savoir que cette année, vous aurez un deuxième vendredi 13 (qui sera en octobre prochain), et qu'il y aura également deux vendredi 13 dans l'année jusqu'en 2020... Bref, si vous avez oublié de parier aujourd'hui, vous pourrez vous rattraper dans les jours ou les années qui viennent. Bonne chance !
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite société sorties et loisirs