Baudets du Poitou et traits poitevins à l'honneur à Sainte-Radégonde-des-Noyers (Vendée)

Une vente d'automne de baudets du Poitou et de traits poitevins mulassiers avait lieu aujourd'hui en Vendée. Objectif : perpétuer l'élevage de ces deux races en danger de disparition. 

L'association nationale des races mulassières du Poitou organisait aujourd'hui dans le sud de la Vendée, sa traditionnelle vente d'automne de baudets du Poitou et de traits poitevins mulassiers. 

Ces deux races étaient utilisées autrefois pour les travaux des champs en Poitou-Charentes et en Vendée; mais elles ont bien failli totalement disparaître il y a une trentaine d'années. Pour tenter de les préserver, un plan de sauvegarde a été mis en place.

Une association, "Races mulassières du Poitou", s'active également à  les faire connaître, pour en perpétuer l'élevage et dynamiser les ventes comme nous l'explique Ophélie Lecampion, animatrice de l'association. 

Explications d'Ophélie Lecampion, animatrice des races mulassières du Poitou
Aujourd'hui, les résultats sont là. Cette année, on a comptabilisé une soixantaine de naissances de traits poitevins et quelque cent cinquante baudets du Poitou.

À Sainte-Radégonde-des-Noyers, voyez le reportage de Frédéric Cartaud, Cédric Cottaz et Philippe Ritaine (intervenants : Sophie Gaborit, éleveuse à Vouvant (Vendée); Thierry Faivre, président de l'association Races Mulassières du Poitou) 
Reportage en Vendée de F. Cartaud, C. Cottaz et P. Ritaine.