Bayonne-Tarbes: les clignotants à l'orange

Publié le Mis à jour le
Écrit par Laurence Pourtau
© FTV

C' est la première fois que les Bayonnais perdent 3 matchs d'affilée. Certes ils sont toujours deuxième, mais ils voient leurs adversaires revenir : Aurillac , Perpignan et Béziers. La marge de manœuvre est mince et risquée à la vue du calendrier. 

Le problème est clairement ciblé et Vincent Etcheto l'avait annoncé en début de saison : le manque de profondeur du banc .
Les nombreuses blessures aussi ont affecté le rendement de l équipe depuis le début de la saison. Dernière en date, celle du capitaine Jean Monribot lors du match perdu à Perpignan 23/1  la semaine dernière .
Sur des secteurs qu'ils maîtrisaient comme la mêlée, des erreurs apparaissent aussi. La saison est longue et exigeante : un joueur comme Aretz Iguiniz, le pilier, n'a jamais pu souffler. La Pro D2 ne pardonne aucun relâchement .

Dernière mauvaise nouvelle pouvant affecter le groupe, la suspension de Vincent Etcheto. Une sanction de 8 semaines pour l'entraîneur de l Aviron décidée par la commission de discipline, en raison d'un " comportement répréhensible sur le banc " lors du match contre Lyon il y a deux semaines. Il ne pourra accéder ni au banc de touche ni au vestiaire d'arbitres jusqu'à la fin de la saison.

Malgré tout, c est une belle saison pour l'Aviron qui affiche toujours de belles intentions de jeu, ( la griffe Etcheto qu'on avait déjà vu l'an dernier à l'UBB ) , mais le sprint final est long.
Les Basques sont moins incisifs qu 'au démarrage, et il faudra batailler et gagner les matchs à la maison. A commencer par celui de ce soir contre Tarbes à Jean Dauger, à 19h30.

La marge de manœuvre est mince et risquée à la vue du calendrier avec la venue de Tarbes, Albi, et Mont de Marsan et les déplacements à Narbonne et Béziers. Il n y a pas le feu à la maison basque mais les clignotants sont à l orange.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.