• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Bertrand Cantat met officiellement un terme à sa tournée

© AFP / XAVIER LEOTY
© AFP / XAVIER LEOTY

Il l'avait annoncé à la fin de son concert dimanche à Bruxelles, Bertrand Cantat le confirme aujourd'hui officiellement sur sa page Facebook. Il met un terme à sa tournée "Amor Fati". Les concerts prévus le 20 décembre à Pau et le 21 décembre à Bordeaux sont donc annulés.

Par Jean-François Géa

L'information a d'abord circulé sur les sites d'informations belges. Elle s'est ensuite répandue sur les réseaux sociaux. Bertrand Cantat a annoncé hier soir, en fin de concert à Bruxelles que ce serait la dernière date de sa tournée

"Merci, ça fait plaisir. Surtout pour la dernière date de la tournée et la dernière date tout court" a lancé Bertrand Cantat aux spectateurs de L'Ancienne Belgique.



Une déclaration faite devant ses fans, que l'ex-chanteur de Noir Désir confirme sur sa page officielle Facebook


Les deux concerts prévus en Aquitaine sont donc annulés. Bertrand Cantat était attendu le 20 décembre au Zénith de Pau et le lendemain à la Bordeaux-Métropole Arena. 

C'est l'épilogue d'une tournée chahutée.

Condamné à 8 ans de prison, pour la mort de Marie Trintignant en 2003 à Vilnius en Lituanie, l'ex-chanteur de Noir Désir a été libéré en 2007.

Son retour sur scène, il l'avait effectué en 2013 avec le groupe Détroit, qu'il avait formé avec le bassiste Pascal Humbert.

Une tournée pour accompagner la sortie de l'album "Horizons", qui à l'époque n'avait pas suscité le même émoi.

Fin 2017, Bertrand Cantat a sorti son premier album sous son nom propre "Amor Fati".

Il est reparti sur les routes en mars 2018, au moment où éclatait l'affaire Weinstein.

En pleine vague de libération de la parole, au moment où se développait le mouvement #metoo, Bertrand Cantat est devenu le symbole des violences faites aux femmes.
 

Dès le 12 mars, pour "mettre fin aux polémiques", il avait pris la décision de renoncer à se produire dans les festivals d'été. 
 




Mais à chacun de ses concerts, des mouvements féministes ont organisé des manifestations en brandissant des portraits de Marie Trintignant et de Krisztina Ràdy, l'ex femme de Bertrand Cantat qui s'est donnée la mort en 2010.
 



En mettant un point final à sa tournée, Bertrand Cantat aspire à retourner dans l'ombre. Reste à savoir s'il ne fait que s'écarter provisoirement de la lumière, où s'il entend mettre un terme définitif à sa carrière sur scène.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

32 référents loups formés en Dordogne

Les + Lus