Blanquefort : les salariés acceptent les conditions du potentiel repreneur Punch

Publié le Mis à jour le
Écrit par Charlotte Boniteau
© Garo Kevorkian

Dans l'après-midi du 11 décembre 2018, une Assemblée générale s'est tenue avec les salariés de l'usine Ford-Blanquefort. Les conditions du potentiel repreneur du site ont été acceptées

Les 870 salariés du site de Blanquefort ont dit "oui" aujourd'hui aux conditions du potentiel futur repreneur, lors d'une Assemblée générale. 

Explications de Philippe Poutou, délégué syndicat CGT : 

 
Réaction de Philippe Poutou, délégué syndical CGT

Ils se sont prononcés sur la suppression de 3 jours de RTT, demandé par Punch, entreprise belge, seul candidat à la reprise

Un choix accepté par les salariés, menacés par la fermeture du site.

Mais encore faut-il que Ford accepte à son tour de céder l'usine à Punch.

La direction du groupe américain devrait rendre son avis définitif ce jeudi 13 décembre
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.