• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Bordeaux : 409 nageurs dans le grand bain

Plus de 400 nageurs et 50 clubs sont attendus ce week-end poue le 37e Grand Prix Jean-Boiteux de Bordeaux / © France 3 Aquitaine
Plus de 400 nageurs et 50 clubs sont attendus ce week-end poue le 37e Grand Prix Jean-Boiteux de Bordeaux / © France 3 Aquitaine

Dès aujourd'hui et durant tout le week-end, se déroule le 37eme Grand Prix Jean-Boiteux à la piscine Judaïque,  l’occasion pour les nageurs engagés de se rassurer à quelques semaines des Championnats de France et de tenter de battre leurs records personnels.

Par A.H.

Anciennement baptisé "Meeting ARENA"  ce meeting labellisé FFN  (Fédération Française de Natation) est devenu depuis quelques années le Grand Prix Jean Boiteux en hommage au médaillé olympique Président du club des Girondins de Bordeaux Natation jusqu'à sa mort. Fort de son caractère et de ses valeurs, Jean Boiteux a transmis aux entraîneurs sa combativité et ses principes, qui perdurent aujourd'hui aux bords des bassins.

Une fois de plus, le team Philippe Lucas (composée de Sharon Van Rouwendaal, Anthony Pannier, Coralie Codevelle, Benoît Debast, Krzyztof Pielowski, Thomas Jammes) seront présents pendant ces 3 jours, pour le plus grand plaisir du public.

En marge des compétitions aura lieu un colloque sur le thème " Équilibre nutrionnel du sportif de haut niveau"  destiné aux dirigeants, entraîneurs et
nageurs sera animé par la double sélectionnée olympique( 2004,2008), championne d'Europe du relais 400m Nage Libre en 2004 Céline Couderc, devenue aujourd'hui nutritionniste et diététicienne.

Le meeting débute ce vendredi après-midi à 16H par le 50 m dames papillon. Voir le programme des 3 jours

Qui était Jean Boiteux ?

Né le 20 juin 1933 à Marseille, Jean Boiteux grandit au sein d'une famille de nageurs. Sa mère, Bibienna Pelegry participe aux JO de 1924 et 1928. Son
père, Gaston, quant à lui était un nageur toulousain. Jean Boiteux disposait de solides arguments.
Repéré par Alban Minville en 1946, il part s'entraîner à Toulouse où il y fera des progrès extraordinaires. De passage à Marseille quelques années plus
tard, Jean Boiteux battra le record d'Europe du 1500m. Les exploits se succèdent au fil des compétitions et notamment aux JO d'Helsinki où il sera le premier champion olympique français de l'histoire des courses de natation grâce à une magnifique performance lors de son 400 mètres Nage Libre. Quelques temps avant ce rendez vous très attendu, Jean Boiteux confirmé déjà sa bonne lancée en battant 6 records de France et 3 records d'Europe en l'espace d'un mois. Il continuera son ascension fulgurante durant les prochaines années notamment lors des JO de Melbourne et de Rome.
Au début des années 60, Jean Boiteux opère sa reconversion. Il est nommé Conseiller Technique Régional auprès de la Fédération Française en région
Aquitaine. En parallèle, il est président des Girondins de Bordeaux natation. C'est en 1973 qu'il organise le premier Grand Prix de Bordeaux. Jean Boiteux demeure président, éducateur et entraîneur dans les sections enfants des Girondins jusqu'à son décès précipité le 11 avril 2010.

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus