• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

La clinique des Grands Chênes paralysée par une grève intersyndicale

Les syndicats CGT, CFDT et CFE-CGC de Korian Grands Chênes sont mobilisés depuis mardi matin 6h. / © France 3 Aquitaine
Les syndicats CGT, CFDT et CFE-CGC de Korian Grands Chênes sont mobilisés depuis mardi matin 6h. / © France 3 Aquitaine

98% des salariés du centre de rééducation Korian Grands Chênes, à Bordeaux Caudéran, sont en grève. Depuis mardi matin, la grande majorité des soins et des services du centre de rééducation ne sont plus assurés, ce qui a contraint une quarantaine de patients à rentrer chez eux. 

Par S.H

Hier, un monsieur est quand même resté une heure par terre dans sa douche

témoigne Véronique Bechtold, une patiente du centre. Elle soutient néanmoins les salariés "qui font un boulot formidable". "Partir, ce n'est pas la solution, il faut rester et les soutenir" ajoute Maïté Barsacq, une autre pensionnaire. 

Depuis hier, l'établissement de rééducation est comme immobilisé : très peu de services sont assurés ce qui entraîne des situations parfois graves pour certains patients dépendants. Même si du personnel venu d'autres centres Korian, a été mobilisé, la clinique est dépassée : 80 patients sont toujours hospitalisés, selon Michel Beristain, directeur des Grands Chênes. Demain, se posera la question de leur transfert vers d'autres hôpitaux ou centres appartenant au groupe Korian.

Des grévistes déterminés face au gel de leurs salaires

La quasi totalité des 200 salariés du centre de rééducation est en grève depuis mardi, 6h du matin. En cause : un gel de leurs salaires, entraînant une baisse de leur pouvoir d'achat de 2,3%, depuis cinq ans. 

Eric Bernardo, secrétaire CFDT du comité d'entreprise de l'établissement, dénonce cette situation, qu'il juge anormale. 

Notre clinique est en très bonne santé économique, [...] une part des bénéfices pourrait nous être reversée sous forme de salaire






Le bénéfice engrangé par le centre s'élève à 1,5 millions : soit 200% d'augmentation depuis 2011. Un chiffre record confirmé par le directeur de l'établissement. Il a proposé, à l'issue des négociations de ce matin une augmentation de salaire de 1,2% ainsi qu'une prime de 200 euros. "Insuffisantes" selon les syndicats, déterminés à pousser la grève jusqu'à ce qu'ils obtiennent satisfaction : une augmentation de salaire de 3% et une prime de Noël de 500 euros. Michel Beristain a précisé  que de nouvelles négociations s'ouvriront demain matin. 

Un reportage de Sonia Hamdi, Guillaume Decaix et Ludovic Cagnato

La clinique des Grands Chênes immobilisée par une grève intersyndicale
98% des salariés du centre de rééducation Korian Grands-Chênes, à Bordeaux Caudéran, est en grève. Ils dénoncent un gel de leurs salaires alors que l'établissement a engrangé des bénéfices records depuis 2011. - France 3 Aquitaine - S. Hamdi, G. Decaix, L. Cagnato


Interviennent dans ce reportage
- Véronique Berschold, patiente
- Maïté Barsacq, patiente
- Eric Bernardo, secrétaire CFDT du comité d'entreprise des Grands Chênes

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus