Les commerces de la gare St Jean pourront ouvrir le dimanche

L'arrêté autorisant l'ouverture dominicale des commerces de détail situés dans douze gares de France, dont celle de Bordeaux, vient d'être publié au journal officiel. Il autorise "à déroger au repos dominical des salariés" dans des conditions définies.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Les gares d'Avignon-TVG, Bordeaux Saint-Jean, Lyon Part-Dieu, Montpellier Saint-Roch, Marseille Saint-Charles et Nice Ville ainsi que les six gares parisiennes sont concernées par cette mesure de la loi Macron.

La SNCF qui s'est lancée depuis quelques années dans le développement du commerce dans les gares pour les rendre plus vivantes bénéficiera ainsi d'une nouvelle source de revenus bienvenue pour financer ses coûteuses rénovations.

Négociations obligatoires avec les salariés


La loi, adoptée en août 2015, élargit les ouvertures dominicales dans certaines gares mais aussi dans des certaines zones touristiques et certaines zones commerciales. Elle pose toutefois comme principe la conclusion d'un accord avec les organisations syndicales.

Depuis la parution des décrets en septembre, des négociations se sont ouvertes dans de nombreuses enseignes, mais peu ont abouti. Celle pour les grands magasins, tenue au niveau de la branche, et emblématique pour l'ouverture des célèbres temples de la consommation du boulevard Haussmann notamment, a échoué. A la Fnac la CGT, SUD et FO ont décidé de mettre leur veto au texte avalisé par la CFTC, la CFDT et la CFE-CGC.