Découvrez le Jardin des Arts de Bordeaux Fête le Vin

Publié le Mis à jour le
Écrit par Delphine Vialanet .

La traditionnelle étiquette de vin à l'effigie du château se dépoussière ! 10 artistes issus ou inspirés par les arts urbains sont invités à décorer de grandes bouteilles lors de Bordeaux Fête le vin. Une initiative originale de l'institut culturel Bernard Magrez. 

Réalisée en amont de l’événement, la plus grande des bouteilles est l’œuvre de Jeff Soto, peintre, illustrateur et muraliste américain, qui explore les convergences entre le graffiti et le pop surréalisme. Parallèlement, neuf artistes bordelais ont été invités à réaliser une performance publique, avec l’ambition d’intensifier l’expérience sensorielle de la dégustation de vins par une expérience artistique unique.



Les artistes de Bordeaux Fête le Vin

 

Jeff Soto : Né en 1975, Jeff Soto est un peintre, illustrateur et muraliste américain mondialement connu et exposé, qui vit et travaille en Californie. Diplômé de l’Art Center College of Design de Pasadena, il est influencé à la fois par la peinture traditionnelle et les artistes tels Max Ernst et Frida Kahlo mais aussi par le graffiti. Ses œuvres sont inspirées de figures surréalistes et imaginaires, issues d’un monde où la nature et les êtres hybrides sont très présents et s’adressent directement au spectateur. Sa palette colorée, sa touche et sa technique en font un digne représentant du pop surréalisme et du street art.

 Pour le Jardin des Arts, il a produit la bouteille de 4 mètres en amont de l’événement dans les locaux de l’Institut Culturel Bernard Magrez.



Abstract Vine: A Bordeaux pour quelques mois, Abstract Vine suit les lignes de son intuition. Ses peintures prennent forme au fil des touches aux tons bleu-vert/gris-noir. Puis l’œuvre atteint un état qui convient à l’artiste. Se sont alors formées des huiles dont l’équilibre fonctionne par la composition des lignes, des mouvements et des teintes. 



Delphine Delas: Née à Bordeaux, Delphine Delas crée des personnages mythologiques inspirés de civilisations anciennes, de rites païens, de mondes oniriques où la nature est maîtresse et l’humain y est un lointain souvenir. Des êtres hybrides apparaissent dans des mondes imaginaires ou parallèles. Après avoir résidé pendant dix ans en Espagne, elle travaille actuellement entre Bordeaux et ses différents projets dans le monde. Formée en histoire de l’art et en archéologie, elle mène actuellement un doctorat à l’Université de Bordeaux en co-tutelle avec le Canada. L’art contemporain et les arts plastiques sont au cœur de sa pratique, qu’elle exprime au travers d’œuvres murales, d’illustrations, d’installations, de peintures, dessins, peintures, graffitis et du street art.



Kilat : Kilat est né en 1961 dans les quartiers nord de Marseille. Il vit et travaille à Bordeaux.

Eric Quillat de son vrai nom, s’engage avec l’humour et la dérision métaphorique de son art. Il dénonce la stupidité et l’irresponsabilité de ses contemporains. 



Le coktail : Graffiti-artistes depuis plus de 10 ans et bordelais d'origine, Epis et Nerone créent en 2007 le collectif Le Coktail. Dans un réel esprit de travail en commun, ils combinent et composent ensemble leurs œuvres en mixant leurs techniques et leurs savoir-faire propres. Ainsi l’un travaille la couleur et l’autre travaille sur le trait et la composition finale. Dans le cadre de fresques ou d’illustrations, ces moments de création sont alors des moments de partage de connaissance et de transmissions des valeurs, qu’ils développent au cours de performances ou d’initiations sur de nombreux événements et festivals régionaux.



Messac T.: Né à Bordeaux en 1984, Messac. T sort diplômé des Beaux-Arts de cette même ville en 2009. Il développe une pratique de dessinateur, peintre, photographe et sculpteur avec une esthétique orientée sur le corps. Le corps déformé, le corps morcelé, le corps ruisselant et coulant, saisi dans un moment de déformation ou d’altération. Les organes et différentes parties du corps sont accumulés et associés, créant un tout informe, une masse parfois visqueuse, parfois élastique et souvent étrange et inquiétante. Non seulement artiste, il enseigne également les arts plastiques en collège et lycée.



Monsieur Poulet : Apparenté à la mouvance « street art », Monsieur Poulet est un artiste issu de la scène graffiti bordelaise des années 90. Autodidacte, son objectif a toujours été de produire dans la rue et pour la rue, dans le but de lui donner de la couleur et de la vie. Depuis le début des années 2000, les principales cibles de ce drôle de gallinacé sont les vitrines abandonnées et les maisons murées de la belle endormie et de ses environs. Ces endroits morts, gris et tristes se prêtent parfaitement à la mise en valeur son travail, basé sur des jeux de mots et des dessins naïfs. Les bonnes vibrations, l’avalanche de couleurs, l'humour et la gaieté qui se dégagent de ces grandes affiches suscitent généralement un sourire bienveillant sur le visage des passants



Nicolas Oulès : Issu du milieu graffiti, Nicolas Oulès a fréquenté plusieurs écoles d'art graphiques avant de retourner au dessin pur. Illustrateur mais aussi dessinateur, son trait est aussi noir que son humour : cynique parfois, désabusé par moments.  Il détourne des symboles forts pour produire des visuels dont l’impact transgressif  rejoint en quelques sortes celui qui était alors si attrayant dans le graffiti.



Pepin Chou : Bordelaise de passage, Pépin Chou pratique la peinture, le dessin, la gravure et la céramique. Les mediums reproduisent sous ses doigts des impressions subaquatiques, marines, végétales, des mondes où crustacés, mammifères et êtres humains se côtoient, voire, se mélangent. Lorsqu’il s’agit de peinture, la touche est foisonnante et appliquée en camaïeux. Le dessin à l’encre est fin et précis, l’aquarelle produit des récits aux nombreux personnages. La céramique est délicate et précieuse, produit d’une technique largement maîtrisée. De ses voyages, ses œuvres conservent des impressions culinaires et sensorielles, de ses lectures, elles s’imprègnent de voyages lunaires et sous-marins.



Will.R : Will.R  a étudié la peinture, la sculpture et la photographie à l'Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux, où il a obtenu son Diplôme National d'Arts Plastiques avec mention (DNAP), ainsi que son Diplôme National Supérieur d'Expression Plastique (DNSEP). Digne héritier des artistes de la Figuration libre (Robert Combas, Hervé Di Rosa en France, Keith Haring et Jean-Michel Basquiat aux Etats-Unis pour ne citer que les plus connus) il travaille sur les notions d’hybridation, de métissage et de mixité qui permettent de questionner les fondements de l’identité. Entre références de l’histoire de l’art et de la culture populaire, Will.R emprunte son esthétique aux cartoons, aux comics et au street art, faisant usage de la peinture à l’huile tout autant que du graffiti et de l’illustration. Installé à Bordeaux, il travaille également à Paris, Berlin et au mois de juin 2014, au Mexique.



Les bouteilles peintes par les artistes seront vendues aux enchères au profit d'oeuvres caritatives 



Voir également notre album photos Facebook :





Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité