• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

L'Hermione quitte Brest pour rejoindre Bordeaux

L'Hermione en rade de Brest / © C. Aubaille
L'Hermione en rade de Brest / © C. Aubaille

L'Hermione, majestueuse réplique du trois-mâts de La Fayette, a largué les amarres ce lundi matin à Brest pour rejoindre Bordeaux. 10 mois après sa première escale dans le port de la lune, le navire accostera jeudi et restera jusqu'au mercredi 26 août.

Par avec AFP

Le voilier a quitté le quai Malbert, en contre-bas du château de Brest, vers neuf heures ce matin sous un grand soleil. Plusieurs centaines de personnes ont salué son départ depuis les quais, impatients d'apercevoir au loin les 2.200 m2 de voilure du navire de plus de 65 mètres de long.

"A bientôt", "Bon vent", ont lancé des spectateurs à l'adresse du navire et de son équipage, chaleureusement applaudis.

Arrivé à Brest il y a une semaine, sous les coups de canons et les jets d'eau, et après une escale forte d'évocations historiques et de manifestations culturelles, le navire et ses 80 matelots et officiers font désormais route vers Bordeaux, où le trois-mâts s'était amarré avant son départ pour l'Amérique, en octobre 2014.

Il regagnera ensuite son port d'attache, Rochefort, en Charente-Maritime, là même où fut construite en 1779 la frégate originale, qui coula 14 ans plus tard au large du Croisic à la suite d'une erreur de navigation, en Loire-Atlantique.

Copie conforme de la frégate à bord de laquelle le marquis de La Fayette était allé en 1780 apporter le soutien de la France aux insurgés américains contre l'Angleterre, L'Hermione avait quitté l'île d'Aix le 18 avril, en présence du président François Hollande.

Symbole de l'amitié franco-américaine, le navire, dont la construction a duré 17 ans, a navigué au pied de la statue de la Liberté, invité d'honneur de la parade nautique organisée à l'occasion de la fête nationale américaine, célébrant l'indépendance du pays le 4 juillet 1776.


Sur le même sujet

Place Robuchon

Les + Lus