Juppé à la tête de l'UMP par intérim ?

François Fillon a demandé au maire de Bordeaux d'assurer l'intérim à la tête de l'UMP,  le temps de sortir le parti de "l'impasse" dans laquelle il est plongé.

L'ancien premier ministre François Fillon a déclaré : "Aujourd'hui, chacun constate que notre parti est dans l'impasse ... Je demande à Alain Juppé, président fondateur de l'UMP, d'assurer de façon transitoire la direction de notre mouvement" pour "sortir de l'impasse".

Le maire de Bordeaux affirme par ailleurs dans un communiqué qui nous ai parvenu en fin de soirée :  A l'issue du Bureau Politique UMP qui s'est réuni ce matin, j'ai pensé que le temps de l'apaisement était à présent venu. Je constate que la querelle est repartie de plus belle et que chaque partie campe sur ses positions. C'est irresponsable et désastreux car désormais,  c'est l'existence même de l'UMP qui est en jeu. Un appel m'a été lancé pour organiser une médiation. J'y suis prêt à la condition absolue qu'elle se fasse avec l'accord et la collaboration des deux parties. Cette condition n'est à l'évidence pas remplie aujourd'hui.

Le député UMP Jérôme Chartier, proche de François Fillon, a affirmé  pourtant  qu'Alain Juppé avait "accepté" la proposition d'être président par intérim du mouvement afin que la crise entre les équipes Fillon et Copé s'apaise. "Selon mes informations Alain Juppé a accepté cette mission. Je m'en félicite au nom de l'unité" de l'UMP, a déclaré le député du Val d'Oise à des journalistes.