• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Justice : les 5 chauffeurs Uber Pop condamnés pour travail illégal

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

Les 5 chauffeurs Uber Pop qui comparaissaient devant le tribunal correctionnel de Bordeaux,  ont été condamnés ce mercredi à 5000 et 3000 Euros d'amende pour exercice illégal de la profession de taxi. Ils perdent également leur permis de conduire pour 4 mois. 

Par Delphine Vialanet

5 chauffeurs Uber pop comparaissaient ce matin devant le tribunal correctionnel de Bordeaux, absents lors de l'audience, ils étaient représentés par leurs avocats. Ces chauffeurs du géant américain Uber spécialisé dans le transport entre particuliers étaient accusés d'exercer illégalement la profession de taxi. 

Suivant les réquisitions, ils ont été reconnus coupables des faits d'exercice illégal de la profession de taxi. 

2 des chauffeurs ont été condamnés à 5000 Euros d'amende dont 2000 avec sursis pour travail dissimulé. Les 3 autres ont été condamnés à 3000 Euros d'amende dont 1000 avec sursis pour exercice illégal de la profession. 

Ces amendes s'accompagnent d'un retrait de permis de 4 mois pour les 5 chauffeurs. 

De plus, ils ont été condamnés à verser à chaque partie civile la somme de 2500 Euros, plus 1000 euros pour les frais de justice. Les 4 parties civiles sont le Syndicat Autonome des Artisans de Bordeaux et de la Gironde, l'Union Patronale des Taxis, la Fédération Intersyndicale des Taxis et le Comité de Défense des taxis de la Gironde. 

Le 3 Juillet dernier la société californienne Uber avait annoncé la suspension de son activité de taxis entre particuliers UberPop en France. Une annonce, faisant suite au renvoi en correctionnelle de deux de ses dirigeants, et qui n'avait pas contenté les chauffeurs de taxis qui demandaient l'arrêt de l'application.

Fin juin de violents affrontements avaient eu lieu entre taxis et chauffeurs Uber Pop à Paris. Par ailleurs des blocages avaient perturbé la circulation notamment à Bordeaux, Biarritz et La Rochelle.

Reportage de Jean-Pierre Stahl et de M. Vouzelaud avant le délibéré du tribunal correctionnel

réquisitions chauffeurs uber pop







Sur le même sujet

Abatoir de Confolens

Les + Lus