Cet article date de plus de 5 ans

Mathieu Debuchy prêté aux Girondins jusqu'à la fin de la saison

Prêté jusqu'au mois de juin au club des Girondins de Bordeaux, le joueur d'Arsenal vient chercher du temps de jeu espérant ainsi redevenir le latéral incontournable aux yeux du sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps.
Le but de Mathieu Debuchy est clair et avoué quant à la raison de sa venue, sous forme de prêt, à Bordeaux. S'il veut faire partie des effectifs de l'Equipe de France pour l'Euro 2016, il faut qu'il joue, qu'il montre à Didier Deschamps, le sélectionneur, ce qu'il peut apporter à l'équipe nationale.
En manque de temps de jeu à Arsenal, il vient en chercher en terre girondine.


Numéro 24

Le joueur natif de Fretin et formé à Lille a débuté sa carrière au LOSC en 2003. Il y passe 10 ans avant de partir en Angleterre, pour Newcastle tout d'abord (2013-2014) puis Arsenal (depuis 2014). Il pose donc ses valises pour 5 mois en Gironde, bien décidé à se faire remarquer.
Il sera présenté à la presse aujourd'hui à midi au château du Haillan. Le jeune homme a choisi de porter le numéro 24.

Un joueur de l'équipe de France, en prêt à Bordeaux et venant d'Angleterre, on ne l'imaginait pas vraiment"

Le président des Girondins de Bordeaux, Jean-Louis Triaud, commentait ainsi sur Infosport+ la venue de Mathieu Debuchy avant l'officialisation de la nouvelle.

Raccrocher le wagon bleu à l'Euro


Pour le joueur âgé de 30 ans, il y a un avant et un après Mondial-2014. Intronisé titulaire sur le flanc droit par Deschamps dès sa prise de fonctions à la tête des Bleus en 2012, il avait disputé une Coupe du monde convaincante, à l'image du reste de l'équipe parvenue en quart de finale (défaite face à l'Allemagne 1-0).
Mais à l'entame de la saison suivante, ce statut s'est considérablement effrité après deux blessures sérieuses. A une cheville d'abord, en septembre 2014, qui l'a éloigné trois mois des terrains. A une épaule, ensuite, en janvier 2015, pour trois mois d'absence en plus.
S'en est suivie depuis une incapacité persistante à recouvrer son niveau international, alors que le jeune Espagnol Hector Bellerin, 20 ans, l'a supplanté dans le onze-type des Gunners.


Et en novembre 2015, Deschamps fixait les seules conditions d'un retour possible, sous forme d'ultimatum: " Mathieu n'a pas perdu toutes ses qualités du jour au lendemain. Mais il joue très peu. J'en ai parlé avec lui en septembre. C'est quelqu'un de lucide et d'intelligent. On ne peut pas prétendre à être à 100% au niveau international quand on joue si peu. À lui de voir ce qu'il se passera en janvier ".
Une discussion qui a apparemment porté ses fruits...


 


 




Nicolas Morin et Bertrand-Joucla Parker font le portrait de Mathieu Debuchy
durée de la vidéo: 01 min 40
Portrait de Mathieu Debuchy



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
girondins de bordeaux football sport