• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Ramer contre le cancer du sein

Les participantes ont évolué sur des canoës de 9 places lors de cette journée découverte. / © France 3
Les participantes ont évolué sur des canoës de 9 places lors de cette journée découverte. / © France 3

Une vingtaine de patientes a testé le canoë sur le lac de Bordeaux ce matin. L'effort développé au cours de sa pratique évite de nombreuses complications après un traitement du cancer du sein. La rechute diminue de moitié grâce au sport. 

Par G.D

Le canoë a été une découverte pour la plupart de ces femmes. Mais les soignants qui ont encadré la sortie de ce matin n'ont pas choisi cette discipline au hasard.

Le mouvement effectué par le rameur est particulièrement indiqué pour bien récupérer après une opération du cancer du sein. La rotation de l'épaule permet de lubrifier l'articulation et d'étirer les cicatrices prévenant ainsi les problèmes de rhumatisme ou de polyarthrite comme l'explique dans ce reportage Jean-Didier Bannel, un kinésithérapeute du centre Bergonié de Bordeaux et Anne-Laure Cazeau, médecin nucléaire dans ce même institut.


DMCloud:115271
Le canoë-kayak est conseillé aux femmes qui ont souffert d'un cancer du sein

Un reportage de Josiane Bouillet et Jean-Michel Litvine

Le canoë de neuf places aussi convient particulièrement à ces pratiquantes un peu particulières. Si l'une des rameuses est fatiguée ( leur condition physique ne leur permet pas, à ce stade de leur traitement, de reprendre le sport pleinement ), les autres prennent le relais. La cohésion de groupe permet de créer une véritable émulation entre patientes souvent confrontées aux mêmes difficultés dans leur parcours de santé.

Sur le même sujet

L'avenir de l'aéroport de Bassillac

Les + Lus