Candidature du Phare de Cordouan à l'Unesco : Emmanuel Macron doit se prononcer ce jeudi

Le phare de Cordouan photographié le 8 avril 2016. / © MEHDI FEDOUACH / AFP
Le phare de Cordouan photographié le 8 avril 2016. / © MEHDI FEDOUACH / AFP

La décision du président de la République Emmanuel Macron concernant la candidature du Phare de Cordouan à l'Unesco est attendue ce jeudi 31 janvier. Si le dossier est retenu, et il n'y en a qu'un pour la France chaque année, cela constituera une importante avancée vers le classement. 

 

Par Alice Robinet

Le président de la République Emmanuel Macron doit donner son aval au projet de classement du Phare des Rois, afin qu'il intègre la prestigieuse liste du patrimoine mondial de l'Unesco.

Sa décision est attendue ce jeudi 31 janvier.
 
 

La candidature Unesco, un projet au long cours 

 
Si le Phare de Cordouan est choisi par Emmanuel Macron, ce qui semble être bien engagé, la procédure se poursuivra avec l'examen de la candidature par les experts internationaux de l’ICOMOS (Conseil International des Monuments et des Sites) lesquels auront 18 mois pour se prononcer. 

Et c'est sur la base de cette expertise que le comité du patrimoine mondial se réunira pour la décision finale de classement. 

La France ne peut proposer qu'un seul dossier par an. 

Ce mercredi soir, le député du Médoc partage ce message sur twitter, soulignant l'imminence de la décision. 
 


Archives - juillet 2018 : Classement du phare de Cordouan à l'Unesco, un projet bâti depuis 2016

Le projet de candidature du Phare de Cordouan s'appuie sur deux des critères de classement édictés par l'UNESCO.

Il concourt en effet en tant que chef-d’œuvre du génie créateur humain et comme symbole des grandes phases de l’histoire des phares dans le monde. 

La France compte aujourd'hui 44 sites naturels et monuments reconnus au titre de Patrimoine Mondial. 

Et la région Nouvelle-Aquitaine est plutôt bien représentée, avec ces quatre sites déjà reconnus : 
  • L'abbaye de Saint-Savin-sur-Gartempe 
  • Le port de la Lune, à Bordeaux, 
  • La juridiction de Saint-Emilion 
  • Les fortifications Vauban de Saint-Martin-de-Ré  
 

Le plus vieux phare de France encore en activité

Cordouan veille sur l'estuaire de la Gironde depuis plus de 400 ans.

Il a été allumé en 1611, sous Louis XIII, ce qui en fait le plus vieux phare de France encore en activité et c'est aussi l'un des plus beaux.

Construit à l'entrée de l'estuaire de la Gironde, il est situé sur le territoire de la commune du Verdon-sur-Mer en Gironde.

En face de Royan et emblème du littoral royannais, il peut être accessible des côtes charentaises à marée basse.

"C'est le "phare des rois et le roi des phares", il a une symbolique historique immense, ainsi qu'un aspect technologique" soulignait en mai 2018 Pascale Got, vice-présidente du syndicat mixte de l'Estuaire de la Gironde. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus