REPLAY. Cap Sud Ouest : Arrière Pays basque, terre de passions

Publié le Mis à jour le

Nous vous invitons à parcourir ce territoire aux paysages à couper le souffle, à la rencontre des enfants du pays qui évoluent entre traditions et renouveau.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Voir ou revoir l'émission

Les crêtes d'Iparla : une randonnée mythique. Pour cette marche exigeante, Eric est guidé par Bixente Oyhenart, un enfant du pays devenu accompagnateur en montagne. A travers les paysages époustouflants, nous découvrons l’histoire de ce territoire. Et bien sûr, pottoks, brebis et vautours sont au rendez-vous.

Direction  Larressore, à 10 minutes d’Espelette. Dans ce petit village de 1 700 habitants, une famille fabrique depuis plus de 200 ans des makhilas, ces fameux bâtons de marche basques. Liza est la septième génération, c’est elle qui aujourd’hui est à la tête de l’atelier Ainciart Bergara. Le makhila est un élément incontournable du patrimoine basque,  souvent offert pour honorer une personne. Chaque bâton est fait sur-mesure, personnalisé par des artisans d’art comme Xabi Retegui, qui a obtenu le titre de Maître d’art, en 2019. 

Pour notre dernière étape , retour en Basse-Navarre, à la rencontre de Yon Hourcade, rugbyman, ancien espoir de l’Aviron Bayonnais, qui a choisi une autre voie, plus surprenante... Tombé amoureux d’une race locale, la chèvre des Pyrénées, Yon consacre tout son temps, depuis à 5 ans, à réhabiliter l’image de ces chèvres, autrefois mal aimées. Et avec leur lait très riche en vitamine D, calcium et acides gras et donc très apprécié pour la cosmétique, il a choisi de fabriquer non pas du fromage mais des savons, qu'il vend en circuit court.

RETROUVEZ TOUTES NOS EMISSIONS EN REPLAY SUR FRANCE.TV