REPLAY. L'art du divertissement en Nouvelle-Aquitaine

Nous vous vous invitons à explorer une facette moins connue de notre patrimoine en Nouvelle-Aquitaine : l’art du divertissement.

VOIR OU REVOIR L'EMISSION EN INTEGRALE /

Cap Sud Ouest : L'art du divertissement

Quand on évoque la notion de patrimoine, on pense bien sûr aux monuments bâtis, mais le spectacle vivant, bien qu’immatériel, fait aussi partie de notre patrimoine.

C’est au Parc Bordelais, à Bordeaux, qu’Eric replonge en enfance en assistant à un spectacle de Guignol Guérin, la plus ancienne famille de marionnettistes encore en activité en France. David Guérin est la sixième génération !

Le Guignol Guérin, un patrimoine de l'art populaire

Saintes, ville créée de toutes pièces le long du fleuve Charente par les Romains pour devenir la première capitale de la région Aquitaine, est depuis plus de 45 ans l’un des hauts lieux dédiés à la musique ancienne et classique. L’Abbaye aux Dames, édifice religieux remarquable qui servit de modèle pour toutes les abbayes romanes de la région a une histoire étonnante. Devenue une prison après la Révolution française puis une caserne militaire, l’Abbaye aux Dames menaçait de s’effondrer. C’est grâce à l’idée d’y créer un festival de musique ancienne et classique, et à la volonté de quelques passionnés, que l’Abbaye aux Dames fut sauvée de la destruction.

Le festival de l'abbaye aux Dames à Saintes

Dans leur histoire, les hommes n’ont cessé de bâtir des lieux pour assister en nombre à des divertissements. Les plus imposants sont sans aucun doute les arènes sportives. Au stade Chaban-Delmas à Bordeaux, Marc Saboya, historien de l’art, guide Eric dans sa découverte de ce chef-d’œuvre de l’Art Déco. Un édifice majeur du patrimoine sportif français où fut utilisé pour la première fois du béton armé.

Inauguré en 2015, dans le quartier de Bordeaux-Lac, le stade Matmut Atlantique est, avec ses 42 000 places assises, le sixième de France. Un stade conçu pour accueillir de grands évènements sportifs et culturels. Pour Francine Fort, directrice du centre d’architecture d’Arc en rêve, les stades sont le « lieu du collectif par excellence». 

Sade MATMUT à Bordeaux
Sade MATMUT à Bordeaux © Eric Perrin

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture festival événements sorties et loisirs tourisme économie architecture art sport cap sud ouest à l'antenne vos rendez-vous