Ce que l'on sait sur l'incendie de l'émetteur télé en Haute-Vienne

Lundi 11 janvier 2021, un incendie a touché l'émetteur TDF situé sur la commune des Cars en Haute-Vienne. Depuis, plusieurs centains de milliers de  télespectateurs de la région sont privés de TNT. Une organisation "anti 5G" a revendiqué l'origine du sinistre. Une enquête est en cours. 

Émetteur TDF (Les Cars, Haute-Vienne)
Émetteur TDF (Les Cars, Haute-Vienne) © Aurélien Tabaraud

Il était aux environs de 20h20, lundi 11 janvier 2021, lorsque la retransmission des chaînes de télévisions via la TNT a été interrompue sur une partie du Limousin, de la Charente et de la Dordogne. En cause : un incendie qui s'est déclaré sur l'émetteur de TDF situé sur la commune des Cars. 

Le feu a pris au-dessus de la première plateforme du pylône de 230 mètres de haut. Les pompiers et les gendarmes se sont rendus sur place. Rapidement, un barrage a été mis en place, empêchant tout accès au site. Le sinistre a été maîtrisé vers 22h. Un second pylône, voisin du premier, supportant des installations de l'opérateur téléphonique Orange, a, lui aussi, été incendié. 

Dans un communiqué, le Procureur de la République de Limoges a indiqué que trois sources d'incendie avainet été recensées par les enquêteurs sur le site de l'émetteur des Cars. Les trois lieux portent des traces d'effraction.

Une enquête a été ouverte pour "destruction par moyen dangereux" et "tentative de destruction par moyen dangereux". Elle a été confiée à la Section de Rehcerches de la Gendarmerie de Limoges avec l'appui des techniciens de l'Identification Criminelle.

Les auteurs encourent une peine de 10 ans de prison et 150 000€ d'amende.

Un fait similaire s'etait produit le 1er décembre 2019 sur un émetteur à Marseille, avec l'incendie volontaire de l'émetteur du massif de l'Étoile.

La rédaction du quotidien Le Populaire du Centre a reçu, ce mardi 12 janvier peu avant midi, un courriel de revendication de l'incendie. Il a été envoyé par un certain Comité pour l’Abolition de la 5G et Son Monde (CLA5GSM). 

Les dégâts sont très importants. Le pylône a été partiellement détruit. L'installation permet de diffuser les chaînes de télévision via la TNT ainsi que plusieurs stations de radio. Cet émetteur est le principal site de diffusion de la Haute-Vienne mais sa zone concerne également une partie de la Dordogne et peut impacter des téléspectateurs et auditeurs de Corrèze. Les réparations pourraient durer plusieurs jours. Pour savoir comment recevoir nos programmes, consultez nos infos pratiques dans notre article dédié

 

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers télévision économie médias