• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Changements climatiques : bientôt des grands crus en Limousin ?

Depuis quelques années, le constat est unanime : les vendanges sont de plus en plus précoces. / © France 3 Limousin
Depuis quelques années, le constat est unanime : les vendanges sont de plus en plus précoces. / © France 3 Limousin

Dans le cadre de la COP 21 du 30 novembre au 11 décembre 2015 à Paris, France 3 Limousin vous propose une série de reportages consacrés aux enjeux du changement climatique dans la région. Plus d'ensoleillement, moins de pluie... les viticulteurs vont devoir s'adapter aux nouvelles conditions météo.

Par Gwenola Beriou

Selon les prévisionnistes, tout réchauffement d'un degré en moyenne des températures entraînera une migration des cultures de plus de 100 kms vers le Nord.
Demain, il y aura peut-être des vignes en Suède, et il n'y en aura peut-être plus en Argentine...
Quid du Limousin ? Aujourd'hui, la viticulture n'est pas véritablement une spécialité régionale. On dénombre quatre productions : le rosé de Verneuil en Haute-Vienne, et en Corrèze : les Coteaux de la Vézère, le Mille et Une Pierres de Branceilles et le vin paillé de Corrèze.
Un réchauffement climatique pourrait changer la donne et offrir à notre région des conditions idéales pour la viticulture.
Les vignobles limousins font déjà tous le même constat : depuis quelques années, les vendanges sont de plus en plus précoces, la maturité des raisins est plus facile à atteindre.

Adaptation nécessaire

Cette évolution ne se fera toutefois pas sans adaptation de la part des viticulteurs.
Certains réfléchissent déjà à modifier les cépages choisis, qui ne correspondent pas à un climat du Sud.
Par ailleurs, les épisodes de sécheresse, de plus en plus fréquents, font souffrir la vigne. Faudra-t-il bientôt envisager l'irrigation dans nos vignobles ?

Dans le cadre des Dossiers Climat que nous vous proposons à l'approche de la COP 21, nous nous sommes rendus dans trois vignobles limousins pour voir comment les viticulteurs envisagent cette nouvelle donne climatique.

Dossier climat : bientôt des grands crus en Limousin ?
Reportage de Gwenola Bériou, Thomas Milon et Stéphane Bayle. Montage de Sophie Spielvogel. Intervenants : Jean Mage, viticulteur, Président de la fédération des vins paillés de la Corrèze / Jean-Pierre Pastier, viticulteur - Rosé de Verneuil / Philippe Leymat, viticulteur, Président de la Cave viticole de Branceilles


Sur le même sujet

We Surf accueille la délégation du Japon

Les + Lus