L'ancien hôpital de Rochefort, l'un des enjeux de la campagne des élections municipales

L'ancien hôpital de Rochefort / © France Télévisions
L'ancien hôpital de Rochefort / © France Télévisions

Six candidats sont déjà en lice pour les élections municipales de Rochefort dont l'un des enjeux est l'avenir de l'ancien hôpital Saint-Charles. 

Par VP. avec Yann Salaün

L'avenir de l'ancien hôpital de Rochefort est l'un des dossiers délicat et surtout très coûteux pour les finances de la ville. C'est aussi l'un des enjeux de la campagne municipale de Rochefort.
© Yann Salaün, FTV
© Yann Salaün, FTV

Le désamiantage et la démolition de l'hôpital sont estimés à 4 millions d'euros. Quel projet, les candidats ont-ils pour cet édifice de 17 000 m2 en plein centre-ville ? 

Un centre aquatique 

C'est Alexis Blanc qui s'était positionné en octobre 2019, dans la campagne en proposant la création d'un centre aquatique avec cures et spa, au coeur de ce quartier thermal.

En 9 ans, on a perdu 700 000 euros puisque ça a coûté 700 000 euros de frais de surveillance et de gardinnage
-Alexis Blanc, candidat de "Rochefort pour tous"

Parking et salle de spectacle

Dominique Droin préconise de construire au sol des boxes et des places de parking et remet au goût du jour un vieux projet déjà évoqué pour l'hôpital Saint Charles.

Les commerçants du centre ville réclament ces places de parking. Au rez-de-chaussée, on ferait un grand parking et à l'étage une grande salle de spectacle, quelque chose de moderne avec une architecture qui respecterait l'environnement architectural,
-Dominique Droin, candidat de" Rochefort avec enthousiasme"

Une école d'infirmières

Le maire actuel, lui, n'a pas encore tranché. Hervé Blanché réfléchit sérieusement à réhabiliter le site en anticipant la fusion des écoles d'infirmières de La Rochelle et Rochefort, soit près de 1000 étudiants. Il envisage aussi le déménagement de certains services de la Communauté d'agglomération.

Si économiquement, on peut réhabiliter la tour, il faudra la garder, si économiquement, on ne peut pas la réhabiliter, il faudra la raser. En plus du campus urbain, l'idée est de relocaliser les agents de l'agglomération qui sont excentrés, ça reprèsente 200 personnes.
-Hervé Blanché, maire de Rochefort.

La liste citoyenne Cap Rochefort et Lutte Ouvrière exigent elles un référendum sur la question.
Le socialiste Rémi Letrou, lui, veut raser l'hôpital pour faire du logement.
La justice doit statuer sur le litige entre la mairie et l'investisseur privé Joël Joanny dont le projet de salle de spectacle avait été retoqué en février 2019 par l'architecte des bâtiments de France.

Reportage de Yann Salaün, Stéphane Hamon et Sandy Renault :

 

Sur le même sujet

Les + Lus