REPLAY. Cap Sud Ouest : La Charente-Maritime, à bicyclette

Cap sur la Charente-Maritime, à bicyclette, tout au long de la la Flowvélo. Un parcours de 290 km, en mode slow tourisme, au cœur de la Nouvelle-Aquitaine. De Thiviers à l’île d’Aix, la Flowvélo traverse le Périgord Vert, longe la Charente, avant de prendre la direction de l’océan.

Ciel nuageux en Charente mais le paysage reste sublime
Ciel nuageux en Charente mais le paysage reste sublime © Cap Sud Ouest

VOIR OU REVOIR L'EMISSION INTEGRALE

Cap Sud Ouest : la Charente, à bicyclette ©France 3 Nouvelle-Aquitaine

 

C’est de Rochefort que nous débutons l’aventure.

Au XVIIᵉ siècle, afin de reconstituer une flotte maritime exsangue, Louis XIV chargea Colbert de trouver un site pour accueillir une usine de guerre. Il choisit contre toute attente Rochefort, une toute petite seigneurie située à 20 kilomètres de l’océan. La Corderie Royale est le bâtiment principal de cet immense complexe militaire créé ex nihilo et qui avait pour but d’exposer la puissance du roi Louis XIV. Rochefort, surnommée « le cimetière de la Marine », fut construite au milieu des marécages, réputés pour les ravages causés par le paludisme. Aujourd’hui encore, ces marais sont omniprésents, en bordure de la ville, mais le regard sur ces milieux humides commence à changer.

Rochefort, une escale le long de la Flowvélo ©France 3 Nouvelle-Aquitaine

En compagnie de Christophe Boucher, guide naturaliste à la LPO, la ligue de protection des oiseaux, Eric découvre les marais périurbains de Rochefort.

Une fois n’est pas coutume, poussé par sa curiosité, Eric a décidé de sortir du tracé de la Flowvélo, pour découvrir un produit typiquement charentais que l’on ne trouve pas facilement : la jonchée. Erik Jarnan, lui révèle les secrets de fabrication de ce dessert à base de lait cru de vache qui doit sa forme, et surtout son goût, aux joncs qui poussent dans les marais.

Dernière étape de cette ballade tout en douceur : l’île d’Aix, la plus petite de l’archipel charentais. Au petit matin, Eric embarque avec son vélo sur la navette qui relie tous les jours le continent à l’île. Cette destination est le paradis de la « petite reine » car là-bas les voitures sont interdites ! Et les rencontres sont d’autant plus riches !

Île d'Aix, arrivée de la Flowvélo ©France 3 Nouvelle-Aquitaine

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme patrimoine culture vélo cap sud ouest à l'antenne vos rendez-vous