Centenaire de 14/18 : Rochefort prison pour les indésirables

© ©Edouard BRISSY/ECPAD/Défense.
© ©Edouard BRISSY/ECPAD/Défense.

Le 3e épisode de notre série dédiée à la guerre de 14-18 est consacré à Rochefort. Cette ville de Charente-Maritime fut l'une des principales prisons en France pour les civils allemands et austro-hongrois, ceux qu'on appelait les indésirables.
 

Par VP avec Eric Vallet

Le centenaire de l'armistice sera célébré ce dimanche, voici le troisième épisode de notre série consacré à la guerre de 14-18 en Charente-Maritime.

En 1914 lorsque la conflit éclate, la France abrite sur son sol une main d'oeuvre immigrée venue d'Allemagne, de Pologne d'Autriche Hongrie, cette population est qualifiée d'"indésirable".

Les "indésirables", ce sont des étrangers civils qui appartiennent aux nations ennemies, qu'on a rassemblé dans des dépôts, appelés camps de concentration et à Rochefort, il y en avait un des plus importants de France, Alain Dallençon, historien.


A l'époque, la caserne du Martrou, réquisitionnée par le Ministère de l'intérieur, devient le centre de rétention qui accueillera jusqu'à 800 prisonniers. Ce bâtiment abrite désormais le service historique des armées.

L'armistice signée, les prisonniers seront libérés très progressivement, certains ne quitteront Rochefort qu'à la fin de l'année 1919.

Regardez ce reportage d'Eric Vallet, Pierre Lahye et Maude Coudrin.
Intervenants : Alain Dallençon, Historien, crédits photos ©Edouard BRISSY/ECPAD/Défense.
Série 1918
Pour voir ou revoir un autre épisode de cette série.

 

Sur le même sujet

Vidéos et photos automatiques d'ours brun, août 2018 - Equipe Ours ONCFS

Les + Lus