Charente-Maritime : le directeur pédophile d'un centre de vacances condamné à 20 ans de réclusion criminelle

Eric Molcrette arrive à son procès en cachant son visage. / © AFP
Eric Molcrette arrive à son procès en cachant son visage. / © AFP

La cour d'assises de Savoie a condamné vendredi Eric Molcrette, un ex-instituteur de 51 ans, à 20 ans de réclusion criminelle pour avoir violé ou agressé sexuellement 30 fillettes, âgées de 4 à 12 ans, dans son école et dans un centre de vacances de Charente-Maritime.

Par Bernard Dussol

C'était la peine maximale encourue pour ces crimes et celle qui avait été requise par l'avocat général. Elle est assortie d'une peine de sûreté de deux tiers et d'un suivi socio-judiciaire pendant 10 ans, quand il sortira de prison. La cour a aussi prononcé une obligation de soins, l'interdiction d'entrer en contact avec les parties civiles et d'exercer une profession en rapport avec des mineurs. Cinq ans d'emprisonnement viendraient en sanctionner le non respect.

Eric Molcrette est resté impassible à l'énoncé du verdict, tandis que, dans le public, certains parents pleuraient, d'autres esquissant des sourires. "C'est un soulagement", ont confié certains. "Il a eu ce qu'il méritait", ont estimé d'autres.

L'instituteur du petit village de Planaise, près de Chambéry, avait imposé des fellations à 18 de ses élèves de maternelle et de CP, âgées de 4 à 6 ans, lors de "jeux du goût", et agressé sexuellement cinq d'entre elles. Il avait aussi agressé sexuellement onze fillettes de 8 à 12 ans, par des caresses pendant leur sommeil, en août 2012 pendant une colonie de vacances équestre à Mornac-sur-Seudre, en Charente-Maritime.

Certaines fillettes avaient été victimes plusieurs fois de ses agissements.

A lire aussi

Sur le même sujet

Itziar Ituño tourne un clip à Bayonne sur les violences faites aux femmes

Les + Lus