Cet article date de plus de 6 ans

Charente-Maritime : les algues vertes sont de retour sur les plages

Depuis le début du mois de juin, elles s'échouent de nouveau en masse sur les côtes des îles de Ré et d'Oléron, notamment. Un phénomène récurrent qui inquiète les communes, soucieuses de la qualité de leurs eaux de baignade. 
A la Flotte-en-Ré, les algues vertes sont ramassées à chaque marée.
A la Flotte-en-Ré, les algues vertes sont ramassées à chaque marée. © Philippe Tanger, FTV
Depuis quelques semaines, les algues vertes prolifèrent à nouveau sur le littoral de Charente-Maritime. Ce sont les côtes nord des îles de Ré et d'Oléron surtout, qui sont touchées. 

Ce phénomène, bien connu depuis son apparition il y a une dizaine d'années, oblige les communes, soucieuses de ne pas faire fuir les vacanciers,  à prendre des mesures. Ainsi, à la Flotte, les "laitues de mer" sont ramassées à chaque marée. Léon Gendre, le maire, explique : "Quand les algues s'échouent, il faut les retirer sous 48 heures, sinon elles commencent à fermenter et à produire de l'hydrogène sulfureux. Cela peut devenir dangereux".  

Bien que beaucoup moins importantes qu'en Bretagne, ces concentrations d'algues vertes en Charente-Maritime s'expliquent par les conditions météorologiques et la concentration en azote dans les rivières. Une récente étude a révélé que les algues ramassées sur le littoral charentais n'ont pas été produites dans les eaux charentaises mais qu'elles ont dérivé jusque là. 

Reportage de Pierre Lahaye, Philippe Tanger et Julien Deba (intervenants : Léon Gendre, maire de la Flotte; Raynald Vallée, directeur départemental  des Territoires et de la Mer)
Charente-Maritime : les algues vertes sont de... par France3PoitouCharentes

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société